13 1/2 de Nevada Barr

Titre : 13 1/2
Auteur : Nevada Barr
Edition et parution : J’ai lu, 2014
Nombre de pages : 429

Quatrième de couverture : 1968, Prentiss, Mississipi. Polly Deschamps, âgée de 15 ans, fuit un cauchemar : une mère alcoolique, un mobil-home délabré, une vie sans espoir. Elle se retrouve à la Nouvelle Orléans, dans le quartier Français, avec seulement onze dollars en poche. 2007. Polly est devenue une professeur d’anglais respectée de La Nouvelle Orléans. Divorcée, elle vit seule avec ses deux filles, lorsqu’elle rencontre Marshall Marchand, un brillant architecte, qui œuvre à la reconstruction de la ville, détruite par l’ouragan Katrina. Polly ne tarde pas à tomber sous son charme avant de découvrir que Marshall est hanté par le drame du Butcher boy, ce jeune garçon qui, en 1971, a massacré sa famille à la hache. Quel rapport entretient-il avec ce fait divers atroce ? Polly se lance dans une quête éperdue de la vérité, aux retournements multiples, qui sera aussi une véritable descente aux enfers. Nevada Barr nous offre une intrigue magistralement orchestrée, à la construction diabolique, qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. Elle y aborde, avec beaucoup de délicatesse et de pertinence, le sujet des traumatismes infantiles et de la résilience.

 

Extrait :

« Les lames de tarot représentaient des pendus, des coeurs transpercés d’épées, des papesses, des tours,des coupes d’or, des signes astrologiques, des batons, des archétypes jungiens, des chiffres et un millier d’autres symboles rassemblés en un méli-mélo de croyances et de mythes du monde entier, la somme obscure de plusieurs univers spirituels, psychiques et psychologiques. »

 

Mon avis :

Un roman que je désirais lire depuis un bon moment déjà. J’ai eu la chance de le trouver par hasard au détour d’un rayonnage de la bibliothèque que je fréquente et du coup, à peine rentrée chez moi, j’ai commencé ma lecture… Un début assez intéressant, une intrigue bien présente, de quoi donc passer un bon moment… Oui mais non, malheureusement ce roman est beaucoup trop tiré en longueur et on devine d’avance qui sera le méchant…

Par moment je me suis réellement ennuyée lors de cette lecture et j’étais impatiente de le terminer tant j’ai eu du mal à accrocher… Les personnages ne sont pas attachants et rien ne m’a attirée chez eux, exception faite de Polly et l’histoire de son enfance qui m’a bien plu. Mais malgré cela, les personnages auraient mérités d’être beaucoup plus travaillés et en particulier le meurtrier…

Pourtant l’idée est originale et cette histoire aurait pu être assez sympa si elle avait été un peu plus recherchée… La scène du massacre au début est particulièrement horrible, mais je l’ai trouvée trop survolée… Les flash-back auxquels on a droit tout au long de la lecture n’apportent pas grand-chose au récit et le ralentissent de trop. Ce roman aurait facilement pu être amputé d’une petite centaine de page que ça n’aurait rien changé à la finalité de l’histoire…

Pour ce qui est de la fin, je l’ai trouvée très mal amenée, il n’y avait aucune surprise, aucun stress et très peu de suspense… Dommage 🙁 Cette lecture m’a déçue, vous l’aurez bien compris, mais je laisse tout de même le bénéfice du doute à son auteur car même si ce bouquin n’était pas terrible, le style d’écriture de l’auteur est sympa et je suis curieuse de découvrir son prochain roman ^^

Note : 5/10 (Avis mitigé, ce livre a du bon et du moins bon, à vous de voir…)

5 - Avis mitigé, ce livre à du bon et du moins bon, à vous de voir...

Laisser un commentaire