Birth Marked, tome 1 : Rebelle de Caragh M. O’Brien

Titre : Birth Marked, tome 1 : Rebelle
Titre original : Birthmarked
Auteur : Caragh M. O’Brien
Édition et Parution : Mango, 2011
Nombre de pages : 300

Quatrième de couverture : Dans le monde où vit Gaia, il y a ceux qui habitent dans l’Enclave, derrière les murs du Bastion, et ceux, pauvres, comme elle, qui vivent à l’extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l’Enclave un quota de trois bébés, qu’elle marque d’un étrange dessin à l’encre. Jusqu’au jour où ses parents sont brutalement emprisonnés. Gaia comprend alors que le Bastion en a après le ruban que son père lui a légué et sur lequel est brodé un mystérieux code. Le temps est venu pour la jeune fille de choisir : continuer à servir l’Enclave, ou y pénétrer pour tenter de percer les secrets du ruban.
Au péril de sa vie.

 

Extrait choisi :

« – Écoute la voix de la raison, lui dit le capitaine Grey d’une voix grave. Elle refusait toujours de le regarder mais elle sentait la colère l’envahir à nouveau.
– Coopère avec les gardes. Pour ton bien, ajouta-t-il.
– Et vous, écoutez donc votre cœur, capitaine, dit-elle, amère. Si vous en êtes capable. »

Résumé perso :

Nous sommes dans les années 2390 et nous découvrons un futur plausible de notre société. Une société ou le manque de ressources énergétiques pousse les hommes à revivre de manière moyenâgeuse. Gaia, l’héroïne, rentre chez elle après son premier accouchement (depuis l’enfance elle suit les traces de sa mère pour devenir sage-femme). Alors qu’elle arrive non loin de l’habitat familial, la vieille Meg lui remet un étrange ruban brodé… Gaia apprend alors que ses parents ont été arrêtés par l’enclave et que sa mère est suspectée de tenir un registre secret des bébés qu’elle a accouchés…

L’enclave est un lieu qui se situe à l’intérieur des murs, une place réservée à l’élite et aux bébés avancés par les sages-femmes en passe de le devenir… Pour les mères vivant à l’extérieur du mur, se séparer de leurs petits est une terrible épreuve à traverser, mais elles savent aussi à quel point leurs enfants ont de la chance d’être adoptés par les gens de l’enclave. Les jeunes adoptés y trouveront tout le confort de vie, mais aussi un accès à l’éducation, à l’électricité et à l’eau potable !

Les gens de l’extérieur n’ont aucune richesse et vivent pauvrement. Ce sont des campagnards qui vivent de leurs propres ressources. Il n’y a pas d’électricité et l’eau potable se fait rare et coute cher. Tout se paie ! Le troc semble être leur moyen d’échange. Le tickets de Autélé sont d’ailleurs très prisés. L’Autélé est le seul loisir des gens de l’extérieur. Il s’agit en fait d’un genre de cinéma qui diffuse des reportages sur la vie dans l’enclave, mais aussi des contes et autres documents…

Pour retrouver ses parents, la pauvre Gaia évoluera dans un chemin semé d’embûches aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du mur ! De plus, il ne sera pas évident pour elle de passer inaperçue puisqu’une énorme cicatrice lui défigure tout le côté gauche du visage ce qui la complexe énormément (je la comprends !).

La jeune Gaia parviendra-t-elle à remplir sa mission ? Retrouvera-t-elle ses parents ? Je vous invite maintenant à le lire pour le découvrir !

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier de tout cœur les éditions Fleurus/Mango de m’avoir proposé ce partenariat. Et je profite de ce billet pour remercier aussi Fanny R. pour sa confiance et sa gentillesse lors de nos contacts 😉

Alors comment vous dire … J’ai ADORÉ ce roman ! Plus que ça même, car je le considère comme mon premier gros coup de cœur de ce mois de février ! Ce livre est terriblement bien écrit, et est absolument addictif. Il donne à réfléchir ! Je n’ai pas su le lâcher avant de l’avoir terminé tant ce roman m’a emportée à milles lieues de chez moi…

D’emblée j’ai beaucoup apprécié le personnage de Gaia. C’est une jeune fille fraiche et intéressante qui a un caractère très mature pour son âge, (elle à 16 ans, mais personnellement je lui donnerais une vingtaine d’années)… De plus, elle est également très intelligente et à un sens de la justice très développé ! Une gentille fille à qui il va arriver pleins de malheurs alors que son seul et unique but est de retrouver ses parents… Mon attachement à elle n’a fait que croitre tout au long de ma lecture et jusqu’au bout je l’ai trouvée digne et courageuse !

Bien entendu une multitude d’autres personnages feront leur apparition tout au long de la lecture, tous plus enrichissants les uns que les autres ! Myrna et Léon Grey m’intriguent tous deux énormément !

L’univers que l’auteur nous décrit petit à petit est très riche et visuel, je me suis parfaitement bien imaginée l’enclave et ses petites rues propres et blanches ou Wharfton la ville natale de Gaia située à l’extérieur du mur dans le secteur ouest 3… Je pense que le fait que l’histoire soit écrite au présent nous permet de vivre pleinement cette aventure. Dès les premières lignes, je me suis laissée emportée très facilement par la plume légère et dynamique de Caragh M. O’Brien.

L’auteure a le don de nous faire ressentir les différents états-d ‘esprit de Gaia… La colère, la joie, l’espoir, la tristesse, la peur… Tous ces sentiments m’ont envahie tour à tour tout au long de cette lecture… J’ai tourné les pages de manière frénétique car les rebondissements en tout genre ne manquent pas. De plus, l’atmosphère de cette histoire est parfaitement maîtrisée du début à la fin. Que demander de plus ?

Le code à déchiffrer que l’on croise dans ce bouquin est très intriguant, j’ai essayé pendant un bon moment de trouver la réponse à cette énigme, mais je n’y suis pas parvenue ! Je ne m’attendais pas du tout à ce que la solution soit celle-que l’on découvre ! La fin est très inattendue ! Attention spoiler (Surlignez pour voir le texte !) —> Je ne m’attendais pas du tout à ce que Léon reste dans l’enclave… Juste après qu’ils se soient avoués leur sentiments… Sniiif, j’espère de tout cœur qu’elle le retrouvera dans le tome 2 et qu’ils pourront enfin s’aimer librement !

Ce livre m’a fascinée, émue et bouleversées et encore les mots sont faibles… Bon sang, que c’est bon de lire un bon bouquin ! Le deuxième tome à d’ors et déjà rejoint ma bibliothèque et je l’ai dévoré en une journée à peine. Je suis plus qu’impatiente de découvrir le 3e tome de cet excellent roman qui lui aussi m’attends déjà bien chaudement 😉

Je vous le conseille à tous, sans exception ! Si il vous tentait déjà, n’hésitez pas et laissez-vous tenter, franchement vous ne serez pas déçus ! Pour ma part, en tout cas, je compte suivre de près les actualités de l’auteur ^^

Pour finir, j’accorde un gros bon point en plus pour le « packaging » de ce livre, un joli ruban mauve sur lequel le titre du livre est imprimé, l’entoure et le maintiens fermé. Je me suis d’ailleurs servie de lui comme marque page, ce qui est bien pratique ! Bravo pour cette bonne idée et ce petit rappel d’avec l’histoire ^^

Note : 10/10 (Une lecture coup de coeur, un must !)

10 - Lecture coup de coeur, un must !

Laisser un commentaire