Chroniques de la fin du monde, tome 3 : Les survivants – Susan Beth Pfeffer

Titre : Chroniques de la fin du monde, tome 3 : Les survivants
Titre original: The Last Survivors, book 3 : This world we live in
Auteur : Susan Beth Pfeffer
Édition et Parution : Pocket (Jeunesse), 2012
Nombre de pages : 253

Quatrième de couverture : Cela fait maintenant un an qu’un astéroïde a percuté la Lune et provoqué un bouleversement climatique sans précédent. Dans un monde ou tout s’écroule, Miranda tombe pourtant éperdument amoureuse d’Alex, qu’elle vient de rencontrer. Mais une terrible tornade approche : les deux jeunes gens parviendront-ils à s’aimer dans un tel chaos ? Leurs destins sont en suspens…

 

Extrait choisi :

Je sais que j’ai gagné beaucoup de choses au cours de l’année passée, mais quand je me suis réveillée ce matin, je ne pouvais penser qu’à celles que j’avais perdues. Non, ce n’est pas ça, pas les « choses » : les « personnes ». Les choses n’ont pas vraiment d’importance. Au bout d’un moment on s’habitue au froid, à la faim, à l’obscurité.
Mais on ne s’habitue pas à la perte des êtres chers. Du moins si on y arrive, c’est sans le vouloir. L’an dernier, tant de personnes que j’aimais ont disparu de ma vie. Certaines sont mortes, d’autres ont déménagés. Quelle différence ça fait, puisqu’elles ne sont plus là?

 
Mon avis :

Les chroniques de la fin du monde est une série à laquelle j’ai particulièrement accroché et pour laquelle j’ai été extrêmement déçue d’apprendre que ce tome 3 serais le dernier… En effet, un quatrième tome, nommé « The Shade of the moon », est paru aux USA, mais d’un commun accord entre l’auteur et l’éditeur, le projet a finalement été abandonné. C’est donc avec regret que je dois dire adieu aux personnages de Susan Beth Pfeffer même si je garde quand même l’espoir de découvrir un jour dans ma langue, la suite des aventures de Miranda et d’Alex.

Ce dernier tome se déroule un an après que l’astéroïde a percuté la Lune. Nous y retrouvons Miranda et sa famille qui survivent comme ils le peuvent dans ce monde devenu désormais hostile. Leur quotidien va être quelque peu bouleversé par l’arrivée du père de Miranda, sa nouvelle femme, leur nouveau-né, ainsi qu’Alex et Julie (du tome 2). Avec six personnes en plus, il faut parvenir à s’organiser et ce ne sera pas toujours une mince affaire.

J’ai pris énormément de plaisir à retrouver Miranda et son journal. Cette dernière a mûri, elle est plus réfléchie, même si parfois son petit côté puéril et capricieux très présent dans le premier tome remonte à la surface. Son journal est son seul confident, son exutoire et elle lui confie tout ce qu’elle a sur le cœur : ses joies, ses craintes, ses doutes. Il est facile de s’identifier et de s’attacher à elle car il s’agit d’une jeune fille on ne peut plus normale.

J’ai regretté l’arrivée tardive d’Alex ! Mais par contre, il m’a plu que l’histoire d’amour entre lui et Miranda (annoncée dans le résumé) n’ait pas pris toute la place ! Au vu des conditions difficiles dans lesquelles ils vivent et même si l’amour est un sentiment important qui doit perdurer coute que coute, je pense que la survie reste primordiale au détriment du reste et je suis contente que cette histoire d’amour soit plutôt discrète.

Je suis toujours un peu nostalgique à l’idée d’arriver au terme d’une série qui m’a beaucoup plu comme celle-ci… Triste de ne plus jamais retrouver ces personnages auxquels je me suis attachée. Pendant toute cette trilogie, j’ai espéré un retour à la normalité pour Miranda, un avenir meilleur pour eux tous… Mais non, la dernière partie de cette histoire, prendra un chemin plutôt brusque et dramatique.

Comme dans les deux tomes précédents, Susan Beth Pfeffer est parvenue à retenir mon attention grâce à sa plume talentueuse qui nous transporte dans le chaos de manière extrêmement crédible. Son récit se laisse lire très facilement et je me suis laissée porter par les mots, sans me rendre compte du temps qui passe… Sa version de la fin du monde m’a plu et a un aspect très humain que j’ai peu souvent rencontré dans d’autres lectures du même genre. Il y a quelque chose de vraiment poignant dans l’aventure de Miranda et Alex !

Je me répète, mais je regrette que l’aventure se finisse là ! Je croise les doigts pour que ce fameux quatrième tome soit traduit en Français un jour. Car il s’agit vraiment d’une série de qualité, dotés de nombreux rebondissements, que je vous conseille absolument !

Note : (Pratiquement un coup de coeur, Foncez !)

9 - Pratiquement un coup de coeur, Foncez !

Enregistrer

Laisser un commentaire