Georgie de Yumiko Igarashi & Man Izawa

Titre : Georgie
Titre original : Lady Georgie
Auteur : Yumiko Igarashi & Man Izawa
Édition et Parution : Tonkam, 2006-2007
État de la série : 5/5 (Terminée)
Nombre de pages : Environ 200 pages par tome

Résumé : Dans les plaines de l’Australie du XIXè siècle vit Géorgie, une petite fille blonde, ainsi que toute sa famille : ses deux frères, Abel et Arthur, et leur mère. Toute petite, Géorgie est une petite fille malicieuse, mais suite au dernier vœu de son père, elle ne se sépare jamais du petit bracelet d’or qu’elle porte au poignet. D’abord trop grand, elle le perd fréquemment lorsqu’elle est enfant. Devenu adolescente, elle n’a rien perdu de sa malice, mais ne se rend pas compte que peu à peu, ses frères tombent amoureux d’elle, et que sa mère la jalouse. Un jour, au bord d’un ruisseau, elle rencontre Lowell, un jeune aristocrate anglais : c’est le coup de foudre. Ils se revoient en secret, mais Lowell doit rentrer en Angleterre. Il part en lui promettant de l’épouser à son retour, mais tout ne se passe pas comme prévu. Surprise par sa mère, Géorgie apprendra un terrible secret qui la poussera à gagner l’Angleterre.

Autre adaptation : Une série animée comptant quarante-cinq épisodes de 22 minutes. Diffusée en France à partir du 31 août 1988 sur TF1 dans l’émission Club Dorothée. Les 20 premiers épisodes TV sont une création originale des scénaristes de la TMS sur l’enfance de Georgie. Ceci explique le ton résolument plus adulte et dramatique de la seconde moitié du dessin animé qui reprend fidèlement l’histoire du manga. La série TV s’arrête au moment où Georgie retrouve son père mais l’histoire se poursuit dans le manga !

 

Extraits choisis :

georgie-extrait-4 georgie-extrait-3 georgie-extrait-2 georgie-extrait-1 georgie-extrait-5

 

Mon avis :

Manga culte des années 80 que j’ai eu l’occasion de découvrir en dessin-animé sur la chaine Manga, quand j’étais petite ^^Le manga papier est paru très tardivement en France, en 2006 seulement. Mais ça valais le coup d’attendre car il est très différent de sa version animée ! L’histoire dans ce manga comparée à la version animée est beaucoup plus adulte, plus sombre et tragique…

On y côtoie tant les quartiers populaires que la haute bourgeoisie de Londres du 18e siècle. Les dérives y sont beaucoup plus présentes que dans l’animé car on assiste a des exécutions publiques, des meurtres et surtout la mort de personnages importants a l’histoire ! Un amour impossible, des aventures semées d’embûches en tout genre, ce manga ne vous laissera pas de marbre, je vous le garantis. J’y ai moi-même versé une petite larme à la fin !

Le personnage principal est Georgie, une jeune fille espiègle, courageuse et romantique. Cette petite blonde bouclée aux yeux bleus a tous les traits d’une héroïne classique de shôjo manga. D’une personnalité très attachante, on ne peut que se préoccuper de son sort ! De plus, son caractère très bien détaillé nous permet de vivre avec elle ses aventures et de ressentir se joies, ses peines et ses désillusions…

Les autres personnages figurant dans ce manga sont bien entendu très complets eux-aussi ! Nous y retrouvons les doux et aimants Abel et Arthur (j’ai personnellement une grosse préférence pour Abel ^^), Mme Buttman (la mère) qui ne va pas hésiter a chasser Georgie de chez elle de la pire manière qui soit, Lowell l’amoureux blondinet un peu précieux, le puissant et mauvais Duc de Dangering, etc…

Lors de cette lecture vous en aimerez certains personnages et en détesterez d’autres ce qui est tout à fait normal puisque certains personnages sont absolument détestables !

Il faut savoir aussi que ce manga est remarquablement bien dessiné et l’ambiance y est très bien reproduite ! Lorsque Géorgie vit encore en Australie, on y ressent grâce aux dessins : la chaleur, la joie, la sécurité, les paysages verdoyants à perte de vue ! Mais quand elle et ses frères se rendent par la suite en Angleterre, l’ambiance qui en ressort est beaucoup plus froide, on y ressent la noirceur, la peur et l’insécurité !

Ce manga à vraiment été une très bonne lecture car grâce à lui j’ai pu apprécier l’histoire de Georgie a sa juste valeur et mettre de côté l’animé un peu « niais » que j’ai connu autrefois ! J’en ressors comblée ! Que demander de plus ?!

Note : 8/10 (Bravo ! Une Lecture indispensable !)

8 - Bravo ! Lecture indispensable

georgie-color-2

georgie-color-4

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire