La baby-sitter de Gudule

Titre : La baby-sitter
Auteur : Gudule
Édition et Parution : Bragelonne, 2008
Nombre de pages : 117

Quatrième de couverture : Étrange gouvernante pour de très bizarres enfants… Et si la rassurante baby-sitter se laissait dominer peu à peu par la sauvage et sanglante violence que contiennent les contes de fées qu’elle lit le soir aux enfants ? Les deux gamins pourront-ils échapper à celle qui tout d’un coup se prend pour l’ogre et traque les chères têtes blondes ? Le grand méchant loup se lèche les babines…

 

Extraits choisis :

« Certains êtres sont insensibles aux souffrances qu’ils provoquent. Elles les excitent, même. Les supplications de sa victime, au lieu d’attendrir le monstre, mettent un comble à sa frénésie. »

« L’ironie du destin atteint parfois des sommets de cruauté. Certaines coïncidences semblent dictées, non par le hasard mais par un diabolique, un implacable sadisme. »

« La nuit, dans les cimetières, ces brames lugubres sortant du ventre de la terre, c’est la plainte des mourants trop tôt ensevelis qui appellent à l’aide. »

Mon avis :

En premier lieu, j’ai été très attirée par la couverture de ce roman que je trouve vraiment très belle et agréable à l’oeil ! Ensuite, je me suis laissée tentée par le quatrième de couverture qui est, il faut bien l’avouer, très alléchant!

Dans ce court roman, très prenant, nous suivons la descente aux enfers de Violette et de son frère jumeau. Leur maman doit s’absenter et engage une baby-sitter prénommée Lucie. Ça ne se voit pas au premier abord, mais cette jeune fille est très perturbée et dérangée mentalement. Lucie souffre de schizophrénie et d’un dédoublement de la personnalité. D’un instant à l’autre son caractère peut changer : de gentille jeune fille elle se transforme en conteuse sadique et cruelle…

Lucie aime raconter des histoires aux enfants. Elle a un grand talent de conteuse qui ne les laisse pas indifférents. Seulement ces petites histoires pour bambins innocents se transforment très vite en récit d’horreur lorsqu’ils sortent de sa bouche… Au fil de la lecture, Lucie commence à confondre la fiction et la réalité. Les monstres méchants s’emparent de sa personnalité et du coup, elle se met à se comporter comme eux. Les deux enfants sont alors effrayés et tentent de lui échapper…

Pour la suite, il ne vous reste qu’à le lire, mais je vous préviens, ce roman est très étrange et effrayant ! L’auteure à un style d’écriture très agréable, et sa plume est percutante et accrocheuse. De plus, elle utilise l’humour noir avec beaucoup de tact ! Ce bouquin ne contient pas de longues descriptions, mais malgré cela, on plonge facilement en plein cœur de cette histoire terrifiante qui pour une fois (c’est rare) se termine tragiquement…

Ce bouquin se lit très vite, mais ça n’empêche pas de se laisser très rapidement emporter par l’univers très glauque que l’auteure instaure… Par moment, certains passages sont assez sadiques et cruels ce qui peut mettre le lecteur mal à l’aise… La tension est palpable et le stress monte à crescendo… Il faut savoir que cette histoire est ponctuée par de multiples flash-back qui nous permettent d’en savoir plus sur le passé atroce de la baby-sitter. C’est un peu dérangeant dans la lecture et j’ai eu tendance à m’y perdre, mais petit à petit je m’y suis fait 😉

Je me suis posée de multiples questions au cours de cette histoire. Mais malheureusement certaines d’entre elles n’ont pas trouvées de réponses… C’est la seule chose qui m’a déçue. Il est dommage que cette histoire soit autant survolée, les événements auraient mérités d’être plus approfondis. Et c’est pareil pour les personnages, ils ont chacun une personnalité intéressante, mais encore une fois, ils n’ont pas été assez fouillés. J’aurais aimé les découvrir un peu plus.

En bref, Malgré qu’il soit trop court, c’est un petit conte macabre pour adultes que je vous conseille absolument ! Après cette lecture, vous ne regarderez plus jamais les baby-sitters du même œil, croyez-moi 😉 Voici venir le temps des cris et du sang, des monstres méchants qui vont manger vos enfants… *A fredonner sur le générique de L’ile aux enfants*. LOL, je viens de l’inventer et elle colle parfaitement à l’univers du roman, vous ne trouvez pas?

Note : 7/10 (Une excellente lecture, n’hésitez pas !)

7 - Excellente lecture, n'hésitez pas !

Laisser un commentaire