La fille du 6E d’Alessandra Torre

 

couverture livre la fille du 6e alessandra torre Titre : La fille du 6E
Titre original : The girl in 6e
Auteur : Alessandra Torre
Édition et Parution : JC Lattès, 2017
Nombre de pages : 377

Quatrième de couverture : Jessica Reilly, 19 ans, a beaucoup de succès auprès des hommes. Chaque nuit, elle assouvit tous leurs fantasmes. Pour 6,99 $ la minute. Jessica Reilly, c’est le personnage que joue Deanna sur un site de webcams érotiques. Depuis trois ans, elle vit recluse dans son appartement, au sixième étage d’un immeuble délabré de New York. Trois ans sans toucher personne. Trois ans sans laisser personne rentrer chez elle. Trois ans d’échanges virtuels, sans aucun contact humain… Mais lorsqu’elle apprend qu’une petite fille nommée Annie a disparu, son univers s’effondre. Deanna doit choisir. Et vite ! La porte de l’appartement 6E restera-t-elle encore longtemps fermée ?

 

« L’idée que je puisse plutôt faire bon usage de cette bizarrerie de caractère, m’en servir pour aider quelqu’un au lieu de lui faire du mal, allume une lueur d’espoir dans mon cœur. Je m’efforce de l’ignorer. L’espoir est dangereux. L’espoir nourrit des attentes qui engendrent la déception. Être déçue par les autres est déjà difficile, mais il n’y a rien de plus dur qu’être déçue par soi-même. Je n’imagine pas que ma déception puisse provenir des autres. Non. Je suis ma propre tueuse idéale. Cet espoir, cette étincelle qui me laisse penser que je pourrais aspirer à quelque chose de plus noble que le mal, je vais leur faire goûter la saveur de la déception. Être lâchée par les autres, c’est une douceur ; le pire est d’être rejetée par sa propre âme. Et je me demande ce qui est le plus triste : m’attendre à échouer ou avoir trop peur pour rêver de réussir. »

 

La fille du 6e est un roman très particulier qui m’a énormément surprise de par son aspect terriblement humain ! 

Suite à un drame terrible et sans précédent survenu dans sa famille, Deana alias Jessica Reilly vit seule et recluse dans son appartement situé au sixième étage d’un immeuble. Assaillie de pulsions meurtrières qui l’accablent au quotidien, elle survit sans sortir de chez elle grâce à son travail très particulier.

Elle est cam girl, et ce petit business lui ramène un bon petit pactole qui lui permet de s’acheter tout ce dont elle a besoin en se les faisant livrer devant sa porte blindée, qu’elle laisse irrémédiablement fermée. Pour récupérer son colis, elle attend toujours patiemment que le livreur s’en aille et que le couloir soit désert…

Son quotidien est réglé comme une horloge et de cette manière elle parvient à subsister totalement confinée dans son cocon. Pour l’évacuation de ses déchets, ou encore les nuits (puisqu’elle exige d’être enfermée à double tour), elle a passé un petit marché avec un voisin junkie à qui elle fournit de la drogue en échange de ses bons et loyaux services.

Vous comprenez ? L’envie de tuer est viscérale chez elle, cette pulsion l’a hante jour et nuit (mais surtout la nuit) ! Ce méfait ultime ayant déjà été accompli de sa main par le passé et même si ça la démange, elle ne veut plus ôter de vie aujourd’hui, alors pour cela, elle évite précieusement tout contact humain.

Hormis virtuellement, pour son travail ou elle s’exhibe de manière sexuellement explicite via webcam dans des salons de chat où œuvrent déjà des milliers de filles… Jessica est très appréciée dans le milieu, et elle à pas mal de clients réguliers que nous allons découvrir par écran interposé tout au long de ce récit.

On y trouve de tout, comme vous devez vous en douter. Des hommes, des femmes, des fétichistes, des bizarres, des sado-maso, des soumis, des dominants… On ne peut que constater que l’auteure s’est très bien renseignée sur le sujet, car tout ce qu’elle écrit tient parfaitement la route !

On peut le dire, Alessandra Torre utilise sa plume de manière directe et cash ! Mais, même si certains passages ont un aspect érotique, ils ne sont pas choquants pour autant et j’ai trouvé qu’ils s’intégraient parfaitement à l’intrigue. Il faut le dire, « La fille du 6e » est un roman pour le moins intense et addictif !

Pendant tout un temps, nous découvrons au fil des pages, un récit de type « journal intime » sur le quotidien de Jessica rythmé par ses shows Cam, ses livraisons, ses pensées intimes, ses appels quotidiens à ses deux psys et ses pulsions sanglantes qui se font de plus en plus intenses.

Ensuite apparaît le côté thriller le jour ou tout son petit monde se retrouve bousculé par un nouveau client un peu bizarre qui lui soumet une demande particulière. S’habiller comme une enfant et se faire appeler Annie… Jessica accepte la situation et joue le jeu pendant un temps.

Jusqu’au moment où elle découvre qu’un avis de recherche est lancé dans les médias au sujet de la disparition d’un enfant… Une petite fille dénommée… Annie ! Dès lors, elle va se retrouver face à un dilemme de taille. Rompre sa fragile stabilité en agissant ou préserver ses habitudes en ne faisant rien… A votre avis, quelle sera sa décision ? Je n’en dit pas plus car je vous invite à le lire pour le découvrir ! 😉

J’ai trouvé que Jessica est une protagoniste, très intéressante à découvrir. Malgré son aspect psychologique chaotique, elle est très attachante et humaine ! C’est une jeune femme secrète qui se pose beaucoup de questions sur un passé qui a, on le comprend rapidement, déterminé son présent !

Je l’ai ressentie terriblement triste en dedans, complètement en manque de tendresse et d’affection, telle une petite fille perdue, sauf qu’elle n’est non pas apeurée par les autres, mais par elle-même… Bref, je ne peux que vous conseiller ce roman que j’ai dévoré d’une traite

Et puis… Une chose est sure, Jessica ne vous laissera pas de marbre 😛

 

10/10 (Une lecture coup de cœur un must !)

2 commentaires à La fille du 6E d’Alessandra Torre

  • David  dit:

    Décidemment, tu me donnes envie de lire beaucoup de romans dont je n’avais jamais entendu parler !

    • Tristhenya  dit:

      Tu ne peux pas savoir à quel point ton commentaire me fait plaisir ! 😀 Le but premier de ce blog est de vous faire découvrir des nouvelles lectures, et comme je vois, c’est mission réussie ! 😉 Merci beaucoup et à très vite ^^

Laisser un commentaire