La force d’avancer de Melody Moore

Titre : La force d’avancer
Auteur : Melody Moore
Édition et Parution : Les nouveaux auteurs, 2011
Nombre de pages : 242

Quatrième de couverture : A la quarantaine, Melody entreprend un long cheminement dans les dédales de son passé pour mieux analyser les raisons de son morcellement intérieur. Élevée dans un milieu bourgeois des années soixante-dix au sein d une fratrie féminine, entourée d une mère dépressive et d un père impulsif, son enfance reste essentiellement marquée par les tabous, les agressions sexuelles transgénérationnelles, les non-dits, la solitude et le silence. De souffrances morales en somatisations, de réminiscences en prises de conscience, Melody comprendra qu elle a subi un inceste à l’âge de 8 ans. Animée d une force de vie et d un courage hors pairs, elle est désormais sur le chemin de la résilience et de l équilibre intérieur.

Autobiographie poignante plébiscitée par un comité grand public.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier « Les éditions des nouveaux auteurs » de m’avoir permis de découvrir ce témoignage bouleversant. Il est toujours assez délicat de « critiquer » un témoignage et c’est encore plus difficile lorsqu’il s’agit d’une histoire douloureuse. Malgré cela, je me permets tout de même de juger ce livre en tant que tel.

Dès le début de cette lecture nous découvrons la vie de l’auteure, son enfance, sa vie de famille, son histoire! Gabrielle, qui se prénomme à présent Melody a été abusée par son père, alors qu’elle avait à peine 8 ans… Cette période de sa vie nous est expliquée assez vaguement car Melody à, pour se protéger, enfui le souvenir des abus de son père de sa mémoire !C’est seulement en vieillissant et grâce à de multiples recherches et thérapies qu’elle est parvenue petit à petit à retrouver quelques « bribes » de souvenirs.

Son parcours a été difficile ! Sujette à des dépressions à répétition et autres angoisses, il lui aura fallu du temps avant de parvenir à mettre des mots sur son mal être! Une reconstruction longue et pénible lui permet aujourd’hui de nous conter son histoire, ce qui est, il faut bien le dire, une belle preuve de courage et un signe de délivrance !

Malheureusement, et pour être tout à fait honnête, le style d’écriture ne m’a pas énormément plu, c’est assez lent! Je regrette aussi que ce témoignage soit tant axé sur la généalogie de la famille de l’auteure ! J’aurais aimé en apprendre plus sur cette jeune femme, son ressenti, ses sentiments!

Je dois avouer que j’ai eu du mal à lire ce témoignage, les 200 pages m’ont parues longues et je n’ai pas du tout accroché au style d’écriture ! Mais cela n’empêche pas le fait, que Melody a été victime d’un acte terrible qui est encore bien trop présent dans notre société. De nombreux enfants et adolescents souffrent chaque jour de tels actes incestueux et ce genre de témoignages est important pour permettre aux gens d’en prendre conscience, mais aussi pour aider les victimes à se libérer.

D’ailleurs, pour les guider et les aider, on trouve à la toute fin du livre des adresses utiles en France, mais aussi en Belgique permettant au lecteur de contacter les services adéquats en cas de besoin, Ce rassemblement d’informations m’a semblé très judicieux ! Il est toujours très courageux de la part des personnes qui ont vécu de telles souffrances de parvenir à témoigner et je salue Melody pour le courage dont elle a fait preuve jusqu’à aujourd’hui.

Note : ../10 Désolée mais je ne préfère pas noter les histoires vraies qui relatent de telles souffrances, je ne les notent pas par respect pour ces personnes ainsi que pour leur histoire vécue… Merci de votre compréhension.

 

Laisser un commentaire