Le portrait du mal de Graham Masterton

Titre : Le portrait du mal
Titre original : Family portrait
Auteur : Graham Masterton
Edition et parution : Milady, 2010
Nombre de pages : 475

Quatrième de couverture : Ils étaient prêts aux pires atrocités pour conserver l’éternelle jeunesse que leur conférait le portrait maléfique. Un portrait de douze personnages au visage en décomposition… La toile est l’œuvre d’un certain Waldegrave, ami d’Oscar Wilde et passionné d’occultisme, mais elle est sans valeur et plutôt médiocre. Alors pourquoi la mystérieuse Cordelia Gray veut-elle à tout prix s’en emparer? Quel est le secret du portrait? Qui sont ces douze personnages? Vincent Pearson, l’actuel propriétaire du tableau, découvre un lien entre cette œuvre démoniaque et une série de meurtres particulièrement abominables qui secouent depuis quelques mois la Nouvelle-Angleterre… Ce livre est un « remake » du chef-d’œuvre d’Oscar Wilde, « Le portrait de Dorian Gray ».

 

Extrait choisi :

« Chaque peinture est différente. Chaque peintre a sa technique particulière d’appliquer sa peinture. Certaines fois, lorsque je restaure un tableau, je sens la personnalité du peintre comme si elle m’imprégnait. je sais qu’il approuverait ce que je tente de faire; je sais qu’il apprécierait mes soins minutieux. Mais ce tableau, ce Waldegrave, on dirait un marécage; plus je travaille dessus, plus il tombe en morceaux. J’ai l’impression d’être un médecin légiste essayant de disséquer un cadavre en décomposition. Les visages sur ce tableau, lorsque je les touche, je n’ai même pas la sensation de peinture. On dirait de la chair en putréfaction. »

Mon avis :

Attention, ce livre repousse les limites de l’épouvante ! Ce roman est, je vous le dis d’avance, très glauque et assez gore… Il faut avoir le cœur bien accroché avant de l’entamer car dès le premier chapitre, on entre dans le vif du sujet puisqu’une jeune autostoppeuse se fait écorcher vive ! Bref, je n’en dit pas plus, mais vous l’aurez compris, c’est pas pour les mauviettes, lol ^^

Dès le début de votre lecture, vous découvrirez rapidement que les descriptions sont assez réalistes et pour le moins atroces. Le tout est, quant à lui, extrêmement bien détaillé ! L’ambiance y est bien glauque, comme je les aime. De l’horreur à l’état brut quoi ! Ce qui ne peux que ravir les amateurs du genre en mal de sensations fortes 😉

Les personnages se laissent rapidement apprivoiser et j’ai pris plaisir à les découvrir peu à peu. Je me suis progressivement attachée à certains d’entre eux, ce qui finalement, rend la lecture beaucoup plus prenante étant donné que l’on se préoccupe de leur sort… Au niveau de l’histoire, rien à redire non plus, sauf qu’elle est bien ficelée et rondement amenée.

Il s’agit pour le moment de la meilleure lecture de l’auteur que j’ai faite. Des années après l’avoir lu, j’en ai encore un souvenir vivace et persistant ! Aussi, Petite remarque pour les Belges (comme moi ^^), je me souviens avoir été étonnée que certaines scènes du livre se passent dans notre petit pays !

Une seule petite remarque quand même (ben oui, tout n’est pas parfait…), les détails, c’est bien, mais pas tout le temps ! Trop de détail, tue le détail ! A certains moment c’est judicieux et à d’autres non, tout est une question de dosage !

Pour en finir là, je ne peux que vous le conseiller vivement ! Mais je vous préviens, si vous êtes du genre à être vite dégoutés (Comme moi lol !) je vous déconseille de le lire avant de manger… Et pour les très trouillards, ne le lisez pas avant d’aller dormir…

Note : 9/10 (Pratiquement un coup de coeur, foncez !)

9 - Pratiquement un coup de coeur, Foncez !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires à Le portrait du mal de Graham Masterton

  • Khiad  dit:

    Lu il y a 2 ou 3 ans, je crois. J’avais beaucoup aimé. ^^

Laisser un commentaire