Le secret de Crickley Hall de James Herbert

Titre : Le secret de Crickley Hall
Titre original : The Secret of Crickley Hall
Auteur : James Herbert
Edition et parution : Milady (Terreur), 2011
Nombre de pages : 762

Quatrième de couverture : Crickley Hall : une vieille demeure comme on n en trouve que dans les régions reculées de l’Angleterre. Vaste et sinistre, elle a même l’air un peu menaçant. Lorsque Gabe et Eve Caleigh viennent s’y installer avec leurs deux petites filles, ils espèrent y trouver la paix, et tourner la page sur le terrible malheur qui a frappé leur famille. Mais quelque chose ne va pas… Bientôt des bruits inexplicables les arrachent au sommeil. Les enfants sont les seuls témoins d’étranges apparitions. Et, chaque matin, la porte de la cave est entrouverte alors qu’on l’avait fermée la veille. Cette maison est le dernier endroit que les Caleigh auraient dû choisir. L’horreur qui les y attend dépasse tout ce qu’ils pouvaient imaginer. Oserez-vous affronter le terrifiant secret de Crickley Hall ?

 

Extraits choisis : 

« Le bonheur n’était qu’une pause entre deux souffrances. »

« Demeuré au fond de l’église, Gabe aurait bien aimé partager leur foi. Mais tout ce qu’il ressentait, c’était de la colère, colère contre un Dieu capable de les plonger dans uns si grande souffrance. Si tant est qu’il existe un dieu, bien entendu. Et si toutefois Il existait réellement, alors il semblait faire bien peu de cas de la partie de Sa création qu’on appelait humanité. »

Mon avis :

Pour commencer, je tiens tout d’abord à remercier de tout cœur le site Livraddict et les éditions Milady de m’avoir sélectionnée pour ce partenariat ! Merci !

Dès le début de cette lecture, on apprend à découvrir les personnages : Eve et Gabe sont les parents de trois adorables enfants ; Lorren, Cally et Cam. Malheureusement le petit dernier à disparu un an plus tôt alors qu’il était au parc avec sa maman et sa petite sœur… Afin que Eve sa femme puisse changer un peu d’air, Gabe décide de déménager pour deux mois dans un manoir appelé Crickley Hall en pensant que sa femme s’y sentirait peut être un peu mieux que dans leur maison de Londres qui contient trop de souvenirs de leur petit garçon… Mais Crickley Hall cache entre ses murs de terribles souvenirs auxquels toute cette petite famille va être confrontée…

Bien qu’épais (762p.) ce roman relate la première semaine pendant laquelle cette famille va occuper le manoir. Car comme vous pouvez vous en douter, Crickley Hall est hanté… Et ses nouveaux habitants vont l’apprendre à leurs dépends… Toute l’histoire se passe principalement dans ce manoir lugubre et glauque, où chaque recoin est sombre et inquiétant.

Le stress monte à crescendo tout au long au point que je n’ai pas su lâcher ce livre avant de l’avoir terminé. Sans être gore ni extrêmement terrifiant, le suspense est malgré tout très présent et ce en grande partie grâce à la plume entrainante et rythmée de l’auteur. On se sent comme « happés » à l’intérieur de cette sinistre maison.

Dans un souci de ne pas vous spoiler trop l’histoire, j’essaie de ne pas vous en dire trop, mais sachez tout de même qu’on y trouve des passages de violences et de sadisme envers des enfants. Cela pourrait heurter les âmes sensibles ! Vous êtes donc prévenus ^^

Au niveau des personnages, ils sont tous très différents et ont chacun un caractère bien affirmé, ce qui ne nous empêche pas de percevoir une certaine évolution de leur personnalité tout au long de cette lecture, chose que j’ai trouvée très intéressante. Vous aurez aussi le loisir de découvrir d’autres personnages qui apparaîtront au goutte à goutte et dont la nature est tout autant subtile et captivante que celle de nos protagonistes.

Le seul point négatif que j’aurais à vous citer est la longueur et la lenteur de certains passages. Je pense que l’auteur aurait bien pu enlever une centaine de pages sans problèmes sans pour autant altérer quoi que ce soit dans l’histoire. Cependant, ce roman est ponctué de nombreux chapitres, mais ceux-ci sont très courts ce qui personnellement ma convenu parfaitement, j’ai vraiment eu l’impression que ces petits chapitres apportaient beaucoup de rythme lors de ma lecture.

En conclusion, malgré les petites longueurs par-ci par-là, j’ai pris énormément de plaisir à le lire. C’est le deuxième roman que je lis de cet auteur et je pense que je ne vais pas m’en arrêter la ^^

Note : 6/10 (Une lecture divertissante !)

6 - Lecture divertissante !

Laisser un commentaire