Les bonnes manières : L’art du chic de Barbara Cartland

Titre : Les bonnes manières : L’art du chic
Auteur : Lady (Barbara) Cartland
Édition et Parution : J’ai lu, 2010
Nombre de pages : 251

Quatrième de couverture : Le chic rétro, l’élégance glamour ne sont rien sans les bonnes manières. Comment éviter les faux pas, la gaffe honteuse et, surtout, l’abominable faute de goût? Ce guide est à  l’image de la plus incomprise et la plus célèbre, la plus traditionnelle et la plus impertinente, la plus délicieusement rétro et la plus moderne lady des années soixante : so british !

Mon avis :

Je remercie le site Livraddict, les éditions J’ai lu ainsi que toutes les personnes qui ont organisé ce partenariat, de m’avoir permis de recevoir ce livre gratuitement en échange d’une critique sur mon blog.

Au déballage de l’enveloppe, première surprise, la couverture est cartonnée, je m’attendais à une couverture souple. C’est un point très positif pour moi car a mon avis ça permet au livre de s’abimer moins vite. Son format et son poids très léger nous permet de le transporter assez facilement dans son sac si on le souhaite. Aussi, le ruban en satin intégré servant de marque page est une excellente idée afin de toujours savoir où on en est dans sa lecture 😉

Ce manuel, écrit par madame Barbara Cartland, connue et reconnue pour ses nombreux romans d’amour a succès, est paru en hommage pour la dixième année de son décès. Ce titre édité pour la première fois au début des années 60 est remis ici au goût du jour par les éditions J’ai lu, tout en gardant son « cachet » d’origine. En effet, les deux élégantes demoiselles discutant sur la couverture, l’une d’elle tenant un crocodile au bout d’une laisse ainsi que les petites illustrations disséminées au fil des pages font très années sixties.

Divisé en plusieurs petits chapitres ayant chacun un thème propre tels que comment se comporter : A la maison, avec sa femme, avec son mari, en public quand on est invités ou lorsque l’on reçoit, etc. Certaines règles de bienséances assez dépassées pour notre époque vous feront à  mon avis (et tout comme moi) sourire, telles que comment se comporter avec ses domestiques et femmes de chambre! Ou encore si vous invitez vous amis chez vous, les festivités se dérouleront entre 19h30 et 21 heures et ne peuvent qu’en des cas exceptionnels se terminer après 22h!

Pour d’autres encore, on regrette qu’elles ne soient pas (ou peu) d’actualité : « Lorsque la femme travaille, il est parfaitement normal que son mari l’aide aux tàches domestiques ». Dans ce cas, un homme qui aime et respecte sa femme s’acquittera de sa part avec le sourire! » Ou encore, » La galanterie paie toujours ». Même si elle affirme le contraire, « toute femme espère secrètement être traitée comme une reine. » Tout ceci nous est expliqué simplement et sans fioritures par Lady Cartland. Sa manière de nous présenter les choses donne l’envie de lire ce livre jusqu’à la fin.

Il s’agit d’un guide que j’ai pris énormément de plaisir à lire, il est très fascinant de comparer l’évolution des règles de savoir vivre des années 60 à nos jours. Je vous le conseille à tous et à toutes !

Note : 8/10

 

Laisser un commentaire