Matilda de Roald Dahl

Titre : Matilda
Auteur : Roald Dahl
Illustrations : Quentin Blake
Édition et Parution : Gallimard Jeunesse (Folio Junior), 1997
Nombre de pages : 268

Quatrième de couverture : Matilda est une petite fille très intelligente, qui étant négligée par ses parents bêtes et méchants, a appris à lire toute seule dès l’âge de 3 ans. Ceci dérange très fort ses parents et elle est mise en pension. Celle-ci est gérée par une directrice absolument odieuse et dans cette institution, les enfants sont complètement détestés, sauf par une seule personne heureusement, une très gentille institutrice qui prendra Matilda sous son aile…

Autre adaptation : Un film – sous le nom eponyme « Matilda » réalisé par Danny DeVito, sorti en 1996. Avec Danny DeVito (Harry Verdebois / Le narrateur), Embeth Davidtz (Jennifer « Jenny » Candy), Mara Wilson (Matilda Verdebois).

 

Extrait choisi :

A dater de ce jour-là , Matilda ne se rendit plus à  la bibliothèque qu’une fois par semaine pour y prendre des nouveaux livres et rendre ceux qu’elle avait lus. Sa petite chambre était devenue sa salle de lecture et elle y passait le plus clair de ses après-midi à  lire avec, bien souvent, une tasse de chocolat à  cà´té d’elle. […] Les livres la transportait dans des univers inconnus et lui faisaient rencontrer des personnages hors du commun qui menaient des vies exaltantes. Ainsi navigua-t-elle sur d’antiques voiliers avec Joseph Conrad, explora-t-elle l’Afrique avec Ernest Hemingway et l’Inde avec Rudyard Kipling. Ainsi assise au pied de son lit, dans sa petite chambre d’un village anglais, visita-t-elle de long en large et de haut en bas le vaste monde.

Mon avis :

Une roman que j’ai lu plusieurs fois dans mon enfance, tout comme d’autres des écrits de cet auteur : « Sacrées sorcières » entre autre. Ils font tout deux partie de mes préférés !

Dès le commencement cette histoire nous faisons la connaisance de Matilda, une toute petite fille, curieuse et très intelligente à qui l’apprentissage et la lecture ne font pas peur. Pourtant ses parents sont loin d’être des lumières et sont même particulièrement bêtes et ignorants, ce qui est difficile à vivre pour la petite fille car elle doit se cacher pour s’adonner à son occupation préférée : la lecture.

Le jour de sa première rentrée scolaire, moment tant attendu pour l’enfant, car elle est terriblement avide d’apprendre des nouvelles choses. Elle apprends avec bonheur que sa maitresse attitrée sera mademoiselle Candy, compréhensive, douce et gentille, elle va rapidement se rendre compte des capacités de Matilda et la prendre sous son aile protectrice et tendre.

Mais c’est sans compter sur l’horrible et intransigeante directrice de l’établissement, Melle Legourdin ! Tout en muscle et laide à faire peur, qui dirige son école d’une main de fer avec des airs de dictateur et terrorise tous les enfants. Heureusement, Matilda pleine de ressources se découvre un pouvoir exceptionnel qui lui permet de déplacer les objets par la seule force de son regard. Chose qui comme vous vous en doutez, va beaucoup l’aider dans son quotidien 😉

C’est un roman qui se dévore d’une traite, tant l’histoire est accrocheuse. Le texte est de qualité et chaques personnages rencontrés sont caractérisés à foison. Pas de temps morts, de la sensibilité et beaucoup d’humour rendent ce roman inoubliable surtout si il est lu dans l’enfance. De plus le happy-end est vraiment top !

Si votre enfant, n’est pas très attiré par la lecture en général, je vous conseille de tenter votre coup avec celui-ci. En effet, il est très rare que les jeunes n’accrochent pas aux oeuvres de Roald Dahl.

Note : 10/10 (Lecture coup de coeur, un must !)

10 - Lecture coup de coeur, un must !

matilda-roald-dahl-color

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire