Mes impressions sur Last day on earth : Survival

Titre : Last day on earth : Survival
Développeur : Kefir!
Date de sortie : 
Support : Androïd – Apple
Téléchargement : Google Play – App Store

Résumé : Le shooter de survie Last Day on Earth se déroule dans un monde post-apocalyptique : en 2027, un virus inconnu a ravagé le monde et pratiquement détruit la race humaine. Et ce n’est pas tout. Les morts se sont transformés en zombies, et la poignée de survivants essaie de survivre parmi les ruines de l’ancien monde. La survie de votre personnage ne dépend que de vous ! Tout vous sera utile pour tuer des centaines… des milliers de zombies !

Last Day on Earth est un jeu de survie stratégique et complexe dans lequel votre but est de gérer la survie et l’évolution de votre personnage dans un monde post-apocalyptique peuplé de zombies ! Pour ce faire, vous devrez, comme tout bon survivant, recueillir des ressources qui vous permettront de subsister et d’évoluer dans ce milieu hostile.

À vous les nombreuses heures de jardinage et de chasse pour vous nourrir, de gestion de votre base ainsi que celle de votre équipement, de constructions en tous genres, mais aussi et surtout de missions de récupérations pour rassembler toutes ces petites choses essentielles qui vous permettront d’avancer confortablement dans la partie.

Last Day on Earth est un jeu de survie stratégique et complexe dans lequel votre but est de gérer la survie et l’évolution de votre personnage dans un monde post-apocalyptique peuplé de zombies ! Pour ce faire, vous devrez, comme tout bon survivant, recueillir des ressources qui vous permettront de subsister et d’évoluer dans ce milieu hostile.

A vous les nombreuses heures de jardinage et de chasse pour vous nourrir, de gestion de votre base ainsi que celle de votre équipement, de constructions en tous genres, mais aussi et surtout de missions de récupérations pour rassembler toutes ces petites choses essentielles qui vous permettront d’avancer confortablement dans la partie.

Mon personnage récolte des ressources.
Elle s'accroupit pour attaquer le zombie par surprise.
Elle passe à l'attaque.

Ces missions sont représentées par lieux sur une carte, selon un niveau de difficulté par couleur. Rouge/Difficile, Jaune – Moyen, Vert – Facile. En dehors des forêts et autres carrières rocheuses, il vous sera également possible d’explorer des bunkers, ainsi que des crashs d’avions ou des largages de colis qui ont lieu de manière aléatoire et qui peuvent rapporter gros !

L’ambiance du jeu est agréable et plaira sans aucun doute à tous les amateurs de ce genre d’univers ! Même si les graphismes et le gameplay sont sommes toutes assez simples, ils sont suffisants pour instaurer cette atmosphère stressante qui nous assailles lors de nos fouilles sur ces terres désolées. Je ne vous cache pas que j’ai râlé pas mal de fois lorsque mon personnage se faisait tuer ! 😀

Il est très important de savoir que la grosse difficulté réside dans le fait que lorsqu’on meurt, on perd irrémédiablement tout ce que transporte le personnage ! Du coup, entre chaque mission, il est impératif de retourner sur votre base pour y stocker dans un coffre les affaires importantes que vous aurez dénichées.

Région rocheuse avec la crète de calcaire, les falaises calcaires et les flèches calcaires.
Région forestière avec les pinèdes, le bosquet de pins et le bois de pin.
Mon campement

Si j’apprécie beaucoup ce jeu depuis que j’y joue, je déplore tout de même quelques points négatifs. Tout d’abord, l’aspect très répétitif pour parvenir à rassembler tous les objets demandés pour les recettes… Ça peut-être un gros frein dans la motivation, car c’est lassant à force de faire des allés/retours toujours sur les mêmes Maps afin de récupérer les mêmes objets…

Sans compter que comme la majorité des jeux mobiles, il est doté d’un système d’énergie/temps qui met beaucoup trop de temps à se recharger ! Heureusement qu’un système de pub à visionner est présent et permet de regagner un peu d’énergie (jusqu’à une certaine limite) ! Car sans ça, se serait vraiment la galère…

Sinon, le dernier défaut que j’aurais à citer est le fait que les armes se cassent beaucoup trop vite en comparaison du temps qu’on a mis pour les construire. C’est vraiment rageant ! Mais bon, malgré ces petites choses qui pourraient être améliorées, Last day on earth s’avère être très large par d’autres aspects car on y trouve une multitude de choses à faire !

La cage à chiens
La vieille ferme, la tour de guêt (en haut) et la forêt des cèdres.
La forêt infectée

En effet, en plus de la chasse aux ressources, il vous est possible de gérer, depuis votre base, une cage à chiens. Vous pourrez dénicher ces adorables chiots lors de vos expéditions en zones de recherches. Il y en à un d’office à « La ferme ». Grâce à cette cage, vous aurez la possibilité de les faire grandir, mais également les faire se reproduire afin qu’ils évoluent et montent de niveau.

Il vous est également possible d’aller vous amuser du côté des bunkers, de la ferme, ou encore, de la tour radio (afin de dévoiler une nouvelle partie de la carte). Mais aussi de faire des raids dans les camps d’autres joueurs ou oser vous attaquer à la sorcière de la foret maudite afin qu’elle n’envoie plus de horde de zombies vers votre campement.

La survie y est bien représentée, je n’ai rien à redire à ce propos, et on finit très rapidement par se prendre au jeu. D’ailleurs à ce sujet, je vous préviens, c’est un jeu terriblement addictif pour peu que l’on accroche à l’univers. Les heures y passent comme des minutes, c’est dingue !

Taper le code du bunker qui change chaque jour.
Prendre l’ascenseur pour fouiller les étages.
Les coffres obtenus en échange des tickets vert - jaune - rouge que l'on obtient dans le bunker.

Je suis arrivée, en environ deux mois de jeu, au niveau maximum : le 99 ! Mais, malgré mon niveau avancé, il me reste encore pas mal de choses à débloquer telles que la tour pour avoir accès au multijoueur, le chopper, etc.  Je ne parviens pas à les terminer, car le jeu me demande des objets que je n’ai pas encore croisés dans mes missions. Et puisque je n’ai pas encore dépensé un euro dans ce jeu et que je ne compte pas le faire,  j’attends patiemment ! 😉

Malgré cette stagnation, je continue de jouer quotidiennement, afin de débloquer les bonus de zones qui permettent d’améliorer considérablement votre personnage sur certains aspects tels que : la possibilité de sprinter, de s’accroupir, d’avoir une poche en plus, de conduire le chopper, de se soigner plus vite, etc.

Pour terminer, j’apprécie le fait que des mises à jour soient proposées régulièrement. Il faut savoir que ce jeu est encore en version bêta, donc il évolue constamment et peut bugger parfois. Je suis d’avance très curieuse de découvrir la version finale qui, je l’espère, sera encore plus vaste et variée. Vivement ! 😀

Profil de mon personnage et le contenu de son sac à dos.
Ses talents actifs acquis avec le temps.
Ses talents passifs, acquis avec le temps.

8/10 (Bravo ! C’est un jeu indispensable ! N’hésitez pas !)

Mes conseils pour bien débuter :

Au niveau de votre base : Créer un sol et des murs qui composeront votre maison. Placez-y des coffres dans lesquels vous pourrez stocker tous vos objets importants. Ajoutez, un terrain de plantation pour y semer des graines de manière à récolter des carottes que vous pourrez cuire sur le feu et qui vous permettront de vous caler l’estomac, mais aussi (et surtout) de vous soigner. Il est très important également, de placer un collecteur d’eau pour recycler vos bouteilles usagées. Par la suite le four, l’établi pour le bois et l’outil de séchage de peau deviendront très utiles !

L’astuce en plus : Pensez à consulter votre messagerie régulièrement, elle se trouve tout en bas à gauche dans la section boutique. Vous pourrez de temps à autre y récupérer des objets gratuits.

Coin potager et feu de camp.

Au niveau des missions : Au départ, ne vous rendez que dans les zones vertes, qui vous permettront de vous entraîner un peu et de gagner de l’expérience afin de monter en niveau. Ce n’est que lorsque vous vous sentirez prêt que vous pourrez passer aux zones orange. N’oubliez pas de vous équiper d’un sac a dos qui vous permettra de tenir plus de choses. Récupérez tout ce que vous trouverez, car tout est utile tout au long du jeu, mais privilégiez le bois, la roche, le fer et les graines que je vous conseille de stocker en conséquence. De même pour toutes les pièces de véhicules ou d’armes. Aucune ne sera inutile dans votre progression alors, faites le bon choix.

L’astuce en plus : Ne prenez que le strict minimum lors de vos expéditions de ramassage, afin d’avoir le maximum de place dans votre sac à dos pour ramener des plus de nouvelles ressources a votre camp.

Quelques-unes de mes ressources.

Au niveau des zombies : De nombreux zombies de type et de résistance différente sont présents dans le jeu. Il est très important de se faire discret lorsqu’on est en mission de récup. Utiliser le faufilage un maximum pour attaquer les zombies par derrière vous permettra d’économiser votre arme, mais également de les frapper plus fort ! Lorsque la situation tourne mal, n’hésitez pas à vous enfouir de la map, vous aurez le temps de vous soigner et de vous rééquiper si besoin est. Lorsque vous reviendrez sur la map, le danger se sera généralement éloigné. Ne perdez jamais de vue que lorsque vous mourrez, vous perdez tout ce que vous avez sur vous !

L’astuce en plus : N’oubliez pas de prendre une petite douche de temps en temps. C’est indispensable pour être moins rapidement flairé par les zombies et rester en vie plus longtemps.

Coin douche et recycleur d'eau.

Au niveau des Bunkers : Plusieurs bunkers existent au sein du jeu, mais seuls deux de niveau orange sont accessibles au départ. Les codes et les cartes magnétiques que vous trouverez sur les cadavres vous permettront d’y accéder. Ne vous rendez dans ces bunkers que lourdement armés, avec une tout aussi grande quantité de soins et/ou de carottes cuites ! Ce n’est pas de la rigolade, il y à plusieurs étages et un grand nombre de zombies de haut niveau. Je vous conseille de privilégier les armes à feu pour les très gros de plus de 500xp car ils peuvent vous tuer d’un coup de poing ! Surtout conservez les coupons rouge, orange, et vert que vous obtiendrez, ils sont échangeables contre des coffres remplis matos au niveau 1 du bunker Alpha.

L’astuce en plus : Vous pouvez utiliser les vestiaires disponibles dans le bunker Alpha comme second camp pour y stocker vos objets ! En effet, lorsque le rez-de-chaussée a été nettoyé de ses zombies, cet étage ne se reset plus, contrairement aux autres étages du bunker qui eux sont rejouables toutes les 48h.

Les vestiaires du Bunker Alpha.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.