Midnight Movie de Tobe Hooper

Titre : Midnight Movie
Auteur : Tobe Hooper
Édition et Parution : Michel Lafon, 2011
Nombre de pages : 254

Quatrième de couverture : Un réalisateur de films d’horreur, Tobe Hooper, assiste à la projection de son premier film lors d’un festival de seconde zone. Ce film oublié, écrit et tourné par Tobe lorsqu’il avait quinze ans, n’a jamais été projeté en public. Très vite, les spectateurs sont victimes de phénomènes étranges, effrayants, à la limite de l’inconcevable. Leurs amis sont également touchés. Et les amis de leurs amis… Le phénomène se propage à toute vitesse, et les cadavres s’accumulent dans l’Amérique entière. Tobe Hooper comprend alors que, pour arrêter cette épidémie, il devra remonter aux origines de ce film maudit, ce film qu’on n’aurait jamais dû projeter à minuit.

 

Extrait choisi : 

« Ma mère m’a raconté que j’avais volé à cinq mètre en l’air, que j’étais retombé la tête la première sur le trottoir et que je m’étais fracturé le crâne. Un peu de mon liquide céphalo-rachidien avait coulé par terre. Et, à la pluie suivante, ma mémoire avait été emportée à l’égout. »

Mon avis :

Étant un très grande fan de films d’horreur, lorsque j’ai appris la sortie de ce roman écrit de la main du réalisateur de « Massacre à la tronçonneuse », « Mortuary » ou encore du très flippant « Poltergeist », j’ai eu une terrible envie de lire ce livre signé Tobe Hooper ! De plus ce roman parlant de zombies (un autre de mes sujet préféré ^^), cette lecture me laissait présager une très bonne aventure horrifique !

Mais finalement, ohhhh quelle grosse déception… Une histoire tirée par les cheveux, de mauvais goût et très vulgaire… Ayant un caractère assez « ouvert », j’ai malgré cela trouvé les scènes de sexe beaucoup trop omniprésentes, l’humour trop débridé voire obscène gâche tout le caractère horrifique de ce roman. Tout ceci m’a vraiment dérangée lors de ma lecture et l’ennui à fini par m’achever…

Je l’ai lu très rapidement, j’ai espéré à chaque instants que le niveau augmenterait un petit peu, mais non c’est resté pareil du début à la fin, d’un ennui mortel… Les personnages ne sont pas attachants, les zombies ne sont pas convaincants et l’histoire laisse à désirer… Bref, je suis désolée pour monsieur Hooper mais je reste plus que sceptique face à ce roman.

Le seul point positif que j’aurais à souligner est que cette histoire est présentée sous la forme d’un ensemble de documents… Articles de journaux, extraits de blogs et de sites Web, extraits de discussions sur chats et forums, témoignages des protagonistes, etc. Au premier abord, cela peut perturber, car le tout semble assez décousu, mais finalement la trame de l’histoire se suit et donne vraiment l’impression que tous ces intervenants nous parlent à nous.

Ce procédé m’a vraiment semblé intéressant car ça apporte pas mal de rythme lors de la lecture. Le fait qu’à chaque documents différents, la police d’écriture, la présentation du message, des tâches d’encres ou autre apparaissant par ci, par la, sont vraiment attrayant à l’œil.

Bon et bien voila, je crois que je vais m’arrêter la, j’ai été déçue par ce bouquin, c’est un fait ; mais j’espère que Tobe Hooper aura ouvert la voie littéraire à d’autres réalisateurs de films d’horreur car je serais très curieuse de découvrir un jour un roman signé de la main de Eli Roth « Hostel » (mon réalisateur préféré), Alexandre Aja « La colline à des yeux », ou encore James Wan « Saw »…

Note : 1/10 Une lecture sans intérêt, fuyez !

1 - Lecture sans intérêt, Fuyez !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire