Sorcière, ma soeur de Graham Joyce

sorciere-ma-soeur-graham-joyce Titre : Sorcière, ma soeur
Titre original : Dark Sister
Auteur : Graham Joyce
Edition et Parution : Pocket, 1998
Nombre de pages : 285

Quatrième de couverture : Alex et Maggie Sanders mènent une vie des plus ordinaires, jusqu’à ce qu’ils découvrent au fond d’une vieille cheminée inutilisée le journal de Bella. A première vue, celui-ci paraît bien innocent : une liste de breuvages et de simples pour soigner les petits maux de tous les jours. Mais Maggie est très vite convaincue que derrière les mots se cache un sens destiné à elle seule. En essayant quelques recettes, elle pénètre dans un monde mystérieux auquel elle n’avait jamais cru, celui de la sorcellerie. Et quand la défunte Bella revient, en quête d’une paix qu’elle n’a pas trouvée dans la tombe, Maggie sent qu’elle risque de perdre la raison et de détruire toute sa famille.

 

Extrait choisi :

« Maggie gara sa voiture et la nouvelle lune éclaira son chemin à travers les bois ; Dot cavalait loin en avant et reniflait les feuilles moites. Elle avait toute une liste d’herbes et de plantes à cueillir dans les buissons entourant la forêt, mais tout d’abord, elle voulait recueillir quelque chose de moins substantiel l’impression que laissaient les arbres dans la nuit, le sens des ténèbres.

La lune qu’elle apercevait entre les arbres était blanche et virginale dans sa pureté immaculée. Son croissant était orienté vers le haut, comme une paire de cornes; sa lumière dessinait des schémas complexes et délicats qui couraient entre les ombres pour laisser leur empreinte sur les feuilles… »

 

 

Mon avis :

Lorsqu’elle découvre le journal intime d’une certaine Bella, sorcière rousse ayant vécu dans la maison un siècle plus tôt. Maggie est très rapidement intriguée. Elle va le lire et découvrir des recettes, des noms de plantes, un livre de livre de cuisine en quelque sorte. Et même si finalement il contient assez peu d’annotations personnelles sur elle, Maggie finit par totalement s’identifier à Bella. Progressivement, elle va commencer la confection de potions et autres recettes à base d’herbes médicinales, pour soigner ses enfants ou pour plus tard jeter des sorts…

Mais un jour, elle s’aperçoit que le journal de Bella se complète au fur et à mesure qu’elle le lit. Rien qu’en posant sa main sur une page blanche, elle peut faire apparaître un nouveau texte et ainsi aller plus loin dans son apprentissage. Petit à petit se habitudes changent, elle prend plaisir d’aller se promener la nuit. En écoutant le silence de la nature, elle a le sentiment que le vent lui parle. Petit à petit, elle devient ainsi une vraie sorcière, à moins qu’elle ne plonge, en fait, purement et simplement dans la folie… Maggie se laissera t’elle déborder par le côté sombre de la magie en l’utilisant pour régler ses problèmes personnels ? Pour découvrir cela, je vous invite à le lire 😉

Voici enfin LE roman révélant en quelque sorte le « véritable » visage des sorcières ! L’auteur met de côté les balais et autres fantaisies pour nous montrer le pouvoir que dégage la nature. Ce livre ne parle pas de vieilles femmes au nez crochu qui vénèrent le diable… Non, ici nous voyons au-delà du satanisme prétendu des sorcières ! Graham Joyce nous entraine dans un monde peu connu du commun des mortel qui est celui de la nature et de son pouvoir. L’histoire est très bien écrite si bien que le lecteur ressent même les sentiments et les impressions des personnages.

Je dois dire que j’ai bien aimé cette lecture, c’est bien écrit et l’histoire est intéressante, même si elle est toutefois un peu lente…L’ambiance se fait de plus en plus sombre et angoissante, après premier tiers du roman. Mais a partir de la, la problématique familiale prends de plus en plus de place et on en vient à se demander, finalement, si ce roman est une histoire fantastique ou un drame psychologique ?! La face obscure de la chose peut, parfois, se montrer un peu perturbante, si vous êtes du genre a avoir le coeur sensible. Vous voila prévenus 😉

Note : 7/10 (Une excellente lecture, n’hésitez pas !)

7 - Excellente lecture, n'hésitez pas !

 

2 commentaires à Sorcière, ma soeur de Graham Joyce

  • Khiad  dit:

    Le résumé donne envie et ta chronique m’intrigue. ^^
    J’aime bien les histoires de sorcières, même si je n’en lis pas beaucoup.

    • Tristhenya  dit:

      Contente de t’avoir tentée avec ma chronique ^^ Je te le conseille, on y découvre les sorcières sous un autre aspect ! Ça change de ce qu’on lit d’habitude à leur sujet.

Laisser un commentaire