Adapté au cinéma Articles taggés

Twilight, tome 1 : Fascination de Stephenie Meyer

 
Titre : Fascination
Titre original : Twilight
Auteur : Stephenie Meyer
Edition et parution : Hachette Jeunesse (Black Moon), 2005
Nombre de pages : 525

Quatrième de couverture : Bella, seize ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, délurée et amoureuse, pour s'installer chez son père, affectueux mais solitaire. Elle croit renoncer à  tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à  la pluie ni à  Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son àge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantà´t noir et terrifiant comme l'Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine. Entre fascination et répulsion, amour et mort, un premier roman... fascinant.

Autre adaptation : Toute la saga "Twilight" a été adaptées en film (cinq en tout) sorti en salle pour ce premier opus en 2009. Réalisé par Catherine Hardwicke. Dans le rôle de Bella (Kirsten Stewart), Edward (Robbert Pattinson), Jacob (Taylor Lautner). (Fiche Sériebox)

Une adaptation en romans graphique existe aussi, éditée chez Pika et parue en 2010. (Fiche Livraddict)
Lire plus

Champs de ténèbres d’Alan Glynn

 
couverture livre champs de tenebres alan glynn Titre : Champs de ténèbres
Titre original : Dark Fields
Auteur : Alan Glynn
Edition et Parution : Pocket (Thriller), 2005
Nombre de pages : 440

Quatrième de couverture : Imaginez une drogue qui décuple vos facultés intellectuelles, vous permet de lire et de mémoriser des livres entiers en quelques heures, de maîtriser l'italien en une nuit, d'apprendre le piano en une journée ou d'absorber des quantités astronomiques d'informations économiques au point de pouvoir prédire les fluctuations des marchés boursiers... Cette drogue existe, Eddie Spinola l'a trouvée. Elle s'appelle la MDT 48 et va bouleverser sa vie, jusque-là médiocre et sans histoire. Il va également découvrir que, si cette molécule miracle lui permet de réaliser ses rêves les plus fous, elle n'est pas sans effets secondaires...
Lire plus

Ne le dis à personne… de Harlan Coben

 
Titre : Ne le dis à personne...
Titre original : Tell no one
Auteur : Harlan Coben
Édition et Parution : Pocket, 2004
Nombre de pages : 430

Quatrième de couverture : Votre femme a été tuée par un serial killer. Huit ans plus tard, vous recevez un email anonyme. Vous cliquez : une image... C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel. Impossible, pensez-vous? Et si vous lisiez Ne le dis à personne...?
Lire plus

Resident Evil, tome 1 : La conspiration d’Umbrella de S.D. Perry

 
Titre : Resident Evil, tome 1 : La conspiration d'Umbrella
Titre original : Resident Evil : Umbrella Conspiracy
Auteur : S.D. Perry
Édition et Parution : Milady, 2014
Nombre de pages : 288

Quatrième de couverture : Raccoon City. Déjà quatre cadavres en un mois, tous victimes de ceux qu’on a surnommés les « tueurs cannibales », parce que les corps ont chaque fois été en partie dévorés. Le dernier espoir de la ville pour endiguer cette violence sans précédent n’est autre que la fameuse escouade des S.T.A.R.S. Cette petite unité d’élite est censée pouvoir parer à toute éventualité… mais face à l’horreur qui les attend dans un manoir à l’abandon, il est bien possible qu’elle se trouve cette fois totalement dépassée.

Autres adaptations : Le jeu Résident Evil (Biohazard au japon) de Capcom est sorti sur Playstation en 1996. Grâce au succès rencontré (écoulé à plus de 40 millions d'exemplaires à ce jour), de nombreuses suites seront réalisées pour la plupart des consoles.

Par la suite, cinq films s'inspireront de l'univers de ces jeux vidéos avec comme actrice principale la célèbre Milla Jovovich. Il faut savoir que les films utilisant la licence « Resident Evil » ne respectent pas la trame scénaristique de la série vidéoludique. Par exemple, Alice, le personnage principale des films, n'existe pas dans la série de jeu. Cependant beaucoup d'éléments de divers opus y sont repris.

Pour terminer, deux autres films en images de synthèses cette fois ont aussi vu le jour : "Biohasard 4D Executer" en 3D, créé par Capcom. (Il dure 19 minutes et n'a été diffusé qu'au Japon. Et "Resident Evil: Degeneration", film d'animation d'horreur inspiré de la série de jeux vidéo Resident Evil sorti en France en DVD le 4 février 2009. Le film se passe chronologiquement un an après Resident Evil 4 et trois ans avant Resident Evil 5. Contrairement aux films Resident Evil tournés avec des acteurs, les faits cités dans Degeneration font partie de la chronologie de la série. (Source Wikipedia)
Lire plus

Carrie de Stephen King

 
Titre : Carrie
Auteur : Stephen King
Édition et Parution : J'ai lu, 2001
Nombre de pages : 252

Quatrième de couverture : Élevée par une mère fondamentaliste intégriste, Carrietta White, adolescente et collégienne dans le Maine, découvre dans un moment de douleur terrible qu'elle détient des pouvoirs télékinésiques d'une rare force. Rejetant les obsessions religieuses et l'éducation sévère de sa mère, Carrie tentera désespérément de s'intégrer au groupe de jeunes gens composé de beaux joueurs de football et de joli pom-pom girls du collège. Elle croira même, un court instant, avoir réussi. Malheureusement pour la ville de Chamberlain, un concours de circonstances va pousser Carrie à se servir de son don pour se venger des humiliations que lui auront fait subir ses camarades de classe.

Autres adaptations : Plusieurs films sur l'histoire de Carrie White ont vu le jour en 1976, 1999, 2002 et 2013.
Lire plus

Le passeur de Lois Lowry

 
Titre : Le passeur
Titre original : The giver
Auteur : Lois Lowry
Édition et Parution : L'école Des Loisirs (Médium), 1993
Nombre de pages : 288

Quatrième de couverture : Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d'individu n'existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont "élargis". Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.
Lire plus