Sorcellerie Articles taggés

Sorcière, ma soeur de Graham Joyce

sorciere-ma-soeur-graham-joyce Titre : Sorcière, ma soeur
Titre original : Dark Sister
Auteur : Graham Joyce
Edition et Parution : Pocket, 1998
Nombre de pages : 285

Quatrième de couverture : Alex et Maggie Sanders mènent une vie des plus ordinaires, jusqu'à ce qu'ils découvrent au fond d'une vieille cheminée inutilisée le journal de Bella. A première vue, celui-ci paraît bien innocent : une liste de breuvages et de simples pour soigner les petits maux de tous les jours. Mais Maggie est très vite convaincue que derrière les mots se cache un sens destiné à elle seule. En essayant quelques recettes, elle pénètre dans un monde mystérieux auquel elle n'avait jamais cru, celui de la sorcellerie. Et quand la défunte Bella revient, en quête d'une paix qu'elle n'a pas trouvée dans la tombe, Maggie sent qu'elle risque de perdre la raison et de détruire toute sa famille.
Lire plus

Le pantin sans visage de Aalehx

Titre : Le pantin sans visage
Auteur : Aalehx
Édition et Parution : Editions du Riez, 2011
Nombre de pages : 54

Quatrième de couverture : Dans un univers industrialisé où les rêves sont prohibés et où les habitants dépourvus de bouches sont réduits au silence, un vieux créateur décide de défier l'oppression en offrant sa vie au Pantin sans visage. N'ayant pour seuls sens que l'ouïe et le toucher, le Pantin tentera de surmonter les multiples obstacles qui le conduiront à devenir le premier symbole de liberté de ce royaume soumis à la tyrannie !
Lire plus

Ash : Anguis Seductor Hominum, tome 1 de François Debois & Krystel

Titre : Ash : Anguis Seductor Hominum (Tome 1)
Auteur : François Debois & Krystel
Édition et Parution : Soleil (1800), 2010
État de la série : 1/2 (en cours)
Nombre de pages : 47

Résumé : 1850. Royaume de Bohème. Ash est libérée d'une prison souterraine où elle croupit depuis quatre siècles. Qui est-elle et pourquoi a-t-elle été enfermée ? La seule chose dont la jeune fille soit sà»re, c'est que son origine est intimement liée à un secret très convoité : celui de la vie éternelle...
Lire plus

Captive, tome 2 de Carrie Jones

Titre : Captive
Titre original : Captivate
Auteur : Carrie Jones
Edition et parution : City Editions, 2010
Nombre de pages : 330

Quatrième de couverture : Avec ses nouveaux amis, Zara croyait avoir gagné la bataille contre les lutins malfaisants. Mais la trêve est de courte durée : d’autres créatures envahissent la région et ses froides forêts et les malheurs pleuvent sur la population. Toujours aussi phobique et angoissée, Zara a désormais appris à  faire confiance, notamment à  Nick, le beau ténébreux devenu son petit ami et qui a le pouvoir de se transformer en loup-garou. Avec les autres métamorphes, ils vont devoir unir leurs forces pour empêcher le carnage qui se prépare. Au péril de leur vie, ils luttent contre les forces du mal. Dans leur combat, ils vont croiser une étrange walkyrie qui rà´de tel un présage de mort… Et Zara devra se décider : accordera-t-elle sa confiance à  cet étrange garçon blond qui la suit partout et dont le destin semble si étroitement lié au sien ?

 

Extrait choisi :

« Nick se penche et m’embrasse sur les paupières.
-Être amoureux de toi, c’est un job à temps complet ! Ne te m’éprends pas, c’est un chouette boulot ; c’est le plus beau job de tout l’univers, mais ce n’est pas facile parce que tu as tendance à …
– Être souvent blessée ? suggéra Betty. À attirer les ennuis ? À t’évanouir ? À ta casser le bras ?
– Tout cela à la fois, dit Nick en riant.
Je ferme les yeux.
[…]
Sur le siège du milieu, je m’appuie sur Nick et me blottis contre lui.
– Ouf, je suis contente !
– Contente de quoi ?
Sa main caressa doucement l’articulation de mon épaule et de mon bras. Je frémis de plaisir.
– De ne pas porter de minerve ! Ce n’est pas marrant d’avoir une minerve, surtout si on doit danser !
Il se penche et m’embrasse sur le nez.
– Si quelqu’un pourrait y arriver, ce serait toi !
Je penche la tête, et nos lèvres s’effleurent.
– Hé ! Calmez vos hormones, je suis là ! Vous savez, la vieille dame qui vous sert de grand-mère !
– Désolée, il est irrésistible, dis-je en me serrant contre Nick.
– Eh bien, essaie de résister à l’irrésistible, dit Betty d’un air entendu. »

Mon avis :

Cette chronique sera très courte car ayant apprécié très moyennement le premier tome de cette série, je me suis lancée dans le deuxième en pensant qu’il s’agissait de la fin, et bien non loupé il y à encore après ! Déjà que je n’accrochais pas fort a cette saga, alors si il y a, je ne sais combien exactement de tomes à lire, ce sera sans moi…

L’histoire est sympathique, mais je me suis ennuyée en la lisant, j’ai eu l’impression que ça tournait en rond… Mise a part l’arrivée de deux nouveaux personnages qui ont redonné un peu de rythme a cette lecture, j’ai eu du mal à accrocher… Il y a dans certains passages trop de discussions futiles entre les personnages ce qui a mon avis n’apporte rien de plus a l’histoire sauf de l’ennui.

Je ne comprends pas comment un tel bouquin ose se comparer a Twilight car il n’est absolument pas comparable. Donc, comme vous l’aurez constaté par cette avis, je suis déçue et je ne pense pas que je lirai le (ou les) tomes suivants. Je conseille ce livre aux ados essentiellement.

Note : 4/10 (Une lecture soporifique à souhait…)

4 - Lecture soporifique à souhait...

Lire plus

Envoûtement, tome 1 de Carrie Jones

Titre : Envoûtement
Titre original : Need
Auteur : Carrie Jones
Édition et Parution : City Editions, 2009
Nombre de pages : 380

Quatrième de couverture : Zara collectionne les phobies et les angoisses, comme les autres jeunes filles de son àge collectionnent les bàtons de rouge à lèvres. La vie n'a pas été tendre avec elle et sa mère, incapable de s'occuper d'elle, vient de l'envoyer vivre chez sa grand-mère. Zara espère pouvoir y vivre en sécurité, loin de ses peurs. Pourtant, les froides forêts de la région n'ont rien de rassurant, et d'étranges aventures attendent la jeune fille... Qui est ce garçon qui la suit partout et semble si maléfique ? Heureusement, Nick, un élève de sa classe, veille sur elle, et sa beauté ténébreuse n'est pas le moindre de ses atouts... Mais n'a-t-il pas, lui aussi, de lourds secrets ? Zara ne va pas tarder à découvrir que le danger se cache derrière les apparences... Et que les humains ne sont pas ceux que l'on imagine !
Lire plus

La comtesse de sang de Maurice Périsset

Titre : La comtesse de sang
Auteur : Maurice Périsset
Edition et parution : Pocket, 2003
Nombre de pages : 255

Quatrième de couverture : Dans le sombre décor d’un château isolé à Csejthe, d’innombrables victimes sont suppliciées avec la dernière férocité. Des jeunes paysannes à  la peau fraîche, flattées de rentrer aux services de la Comtesse Bathory ou alléchées par la promesse de somptueux festins, sont entraînées dans d’immenses souterrains qui seront leur tombeau. Elles succombent pour le seul et monstrueux plaisir de cet être d’une étrange beauté, au teint de lis, dévoré par des besoins sexuels innommables et à  la recherche de la jeunesse éternelle. On ne connaît guère à  travers les àges d’exemples plus horrifiants et plus extraordinaires.

Voici, telle qu’elle se déroula véritablement, l’histoire d’Erzébeth Bathory, la Comtesse goule de sinistre mémoire, l’effroyable femelle sanguinaire dont la vie et les exactions atroces dépassèrent en cruauté les plus noirs forfaits jamais perpétrés, et qui frappa d’épouvante la lointaine Hongrie du XVIème siècle.

 

Extraits choisis :

« D’une bourrade, Jo Ilona redressa la fille dont le visage tuméfié n’était plus qu’une plaie sanguinolente. Lâchant sa baguette, Erzébeth passa derrière Hédi, saisit brusquement sa bouche de chaque côté et tira avec une telle force qu’elle fendit aux commissures. Le hurlement se perdit sous la morsure du fer à gaufrer qu’avec lenteur Ficzko enfonçait dans la bouche qui grésilla en fumant. Dans un dernier hoquet et une affreuse odeur de chair brûlée, le corps supplicié parut se disloquer et tomba sur le sol. »

« Après un court recueillement, la comtesse fait un geste; aussitôt Ficzko saisit une chandelle et la lui tend. D’une main qui ne tremble pas, elle enfonce la chandelle dans le sexe couvert de sang. Pendant quelques secondes, la flamme vacillante brûle la toison blonde; la suppliciée recommence à gémir. Ces nouvelles plaintes décuplent la rage d’Erzébeth. D’un large mouvement, elle agite la chandelle jusqu’à ce que la fille violée hurle sa souffrance et son plaisir. »

Mon avis :

Vous l’aurez compris en lisant les deux extraits ci-dessus, c’est très sanglant et assez pervers ! Elizabeth Bathory ayant réellement existé (légende ou pas ?), il est difficile avec ce genre de roman (soi disant biographie) de distinguer quand commence la réalité et quand s’arrête la fiction. Ce qui j’avoue, est fortement troublant !

Amatrice d’histoire d’horreur en général, je dois dire que celle-ci me laisse une impression de malaise et de dégoût, dans laquelle je me suis sentie voyeuriste par moment. Les paysages et les scènes sont superbement bien décrites, ce qui ne laisse absolument pas indifférent. Il est difficile de ne pas se laisser envahir par cette mystérieuse ambiance où le sadisme se mêle a la luxure.

Le style fluide et accrocheur de Maurice Paurisset y est pour beaucoup, car subtilement du bout de sa plume, il nous plonge d’instinct entre les murs froids du château, face au sadisme de la comtesse et à la brutalité des sévices infligés a ces pauvres jeunes filles… Ce livre est crû et il va sans dire qu’il n’est pas à mettre entre toutes les mains 😉

On apprivoise au fur et à mesure, leur pratique d’une magie très peu connue, dérivée de la magie noire. Une magie basée sur le sang dont use et abuse la grande comtesse avec ses alliés occultes. Pour obtenir ce sang, Madame Bathory et ses sous-fifres auront beaucoup d’imagination et beaucoup de servantes y laisseront leur vie…

J’ai beaucoup aimé de découvrir au fil des pages une Hongrie, restée encrée dans le moyen-âge, contrastant avec ces grandes soirées à Prague où se rend la comtesse hors de son château de Cjezt en Transylvanie, où le temps est toujours maussade. Il est agréable de se balader dans un univers aussi mystérieux.

Ce roman est délicieux, je vous le conseille !

Note : 7/10 (Une excellente lecture, n’hésitez pas !)

7 - Excellente lecture, n'hésitez pas !

Lire plus