Voyage Articles taggés

Titanic, tome 1 : Insubmersible de Gordon Korman

Titre : Titanic : insubmersible
Titre original : Titanic : Unsinkable
Auteur : Gordon Korman
Edition et Parution : Hachette, 2002
Nombre de pages : 187

Quatrième de couverture : Embarquez à bord du Titanic avec quatre adolescents. Paddy, petit voleur des rues, s'embarque en douce pour échapper à une bande de malfrats. Sophie est la fille d'une suffragette américaine, tandis que Juliana est issue de la haute bourgeoisie. Et enfin, il y a le mystérieux Alfie. Quatre jeunes gens qui n'ont rien en commun, mais vont apprendre à se connaître et à s'entraider. D'autant que Paddy doit échapper à l'équipage qui l'a repéré et à l'un des bandits qui est monté à bord... Sophie, Juliana et Alfie pourront-ils le protéger ?
Lire plus

Shadow Girls de Vincent Villeminot

Titre : Shadow Girls
Auteur : Vincent Villeminot
Édition et Parution : Fleurus (Le roman des filles), 2012
Nombre de pages : 282

Quatrième de couverture : Nour a été invitée par son amoureux, Clément, à passer une semaine de vacances au bord de la mer ! Mais l'endroit est-il si idyllique que cela ? Quel lourd secret renferme la maison familiale de granit sombre ? Et qui est cette étrange petite fille trop vêtue pour la saison qui apparaît furtivement et semble s'adresser à des êtres invisibles ? Nour et Clément vont enquêter. S'apercevoir que la maison est hantée. Et que les fantômes sont beaucoup, beaucoup plus vivants et dangereux que prévu...
Lire plus

Georgie de Yumiko Igarashi & Man Izawa

Titre : Georgie
Titre original : Lady Georgie
Auteur : Yumiko Igarashi & Man Izawa
Édition et Parution : Tonkam, 2006-2007
État de la série : 5/5 (Terminée)
Nombre de pages : Environ 200 pages par tome

Résumé : Dans les plaines de l’Australie du XIXè siècle vit Géorgie, une petite fille blonde, ainsi que toute sa famille : ses deux frères, Abel et Arthur, et leur mère. Toute petite, Géorgie est une petite fille malicieuse, mais suite au dernier vœu de son père, elle ne se sépare jamais du petit bracelet d’or qu’elle porte au poignet. D’abord trop grand, elle le perd fréquemment lorsqu’elle est enfant. Devenu adolescente, elle n’a rien perdu de sa malice, mais ne se rend pas compte que peu à peu, ses frères tombent amoureux d’elle, et que sa mère la jalouse. Un jour, au bord d’un ruisseau, elle rencontre Lowell, un jeune aristocrate anglais : c’est le coup de foudre. Ils se revoient en secret, mais Lowell doit rentrer en Angleterre. Il part en lui promettant de l’épouser à son retour, mais tout ne se passe pas comme prévu. Surprise par sa mère, Géorgie apprendra un terrible secret qui la poussera à gagner l’Angleterre.

Autre adaptation : Une série animée comptant quarante-cinq épisodes de 22 minutes. Diffusée en France à partir du 31 août 1988 sur TF1 dans l’émission Club Dorothée. Les 20 premiers épisodes TV sont une création originale des scénaristes de la TMS sur l’enfance de Georgie. Ceci explique le ton résolument plus adulte et dramatique de la seconde moitié du dessin animé qui reprend fidèlement l’histoire du manga. La série TV s’arrête au moment où Georgie retrouve son père mais l’histoire se poursuit dans le manga !

 

Extraits choisis :

georgie-extrait-4 georgie-extrait-3 georgie-extrait-2 georgie-extrait-1 georgie-extrait-5

 

Mon avis :

Manga culte des années 80 que j’ai eu l’occasion de découvrir en dessin-animé sur la chaine Manga, quand j’étais petite ^^Le manga papier est paru très tardivement en France, en 2006 seulement. Mais ça valais le coup d’attendre car il est très différent de sa version animée ! L’histoire dans ce manga comparée à la version animée est beaucoup plus adulte, plus sombre et tragique…

On y côtoie tant les quartiers populaires que la haute bourgeoisie de Londres du 18e siècle. Les dérives y sont beaucoup plus présentes que dans l’animé car on assiste a des exécutions publiques, des meurtres et surtout la mort de personnages importants a l’histoire ! Un amour impossible, des aventures semées d’embûches en tout genre, ce manga ne vous laissera pas de marbre, je vous le garantis. J’y ai moi-même versé une petite larme à la fin !

Le personnage principal est Georgie, une jeune fille espiègle, courageuse et romantique. Cette petite blonde bouclée aux yeux bleus a tous les traits d’une héroïne classique de shôjo manga. D’une personnalité très attachante, on ne peut que se préoccuper de son sort ! De plus, son caractère très bien détaillé nous permet de vivre avec elle ses aventures et de ressentir se joies, ses peines et ses désillusions…

Les autres personnages figurant dans ce manga sont bien entendu très complets eux-aussi ! Nous y retrouvons les doux et aimants Abel et Arthur (j’ai personnellement une grosse préférence pour Abel ^^), Mme Buttman (la mère) qui ne va pas hésiter a chasser Georgie de chez elle de la pire manière qui soit, Lowell l’amoureux blondinet un peu précieux, le puissant et mauvais Duc de Dangering, etc…

Lors de cette lecture vous en aimerez certains personnages et en détesterez d’autres ce qui est tout à fait normal puisque certains personnages sont absolument détestables !

Il faut savoir aussi que ce manga est remarquablement bien dessiné et l’ambiance y est très bien reproduite ! Lorsque Géorgie vit encore en Australie, on y ressent grâce aux dessins : la chaleur, la joie, la sécurité, les paysages verdoyants à perte de vue ! Mais quand elle et ses frères se rendent par la suite en Angleterre, l’ambiance qui en ressort est beaucoup plus froide, on y ressent la noirceur, la peur et l’insécurité !

Ce manga à vraiment été une très bonne lecture car grâce à lui j’ai pu apprécier l’histoire de Georgie a sa juste valeur et mettre de côté l’animé un peu « niais » que j’ai connu autrefois ! J’en ressors comblée ! Que demander de plus ?!

Note : 8/10 (Bravo ! Une Lecture indispensable !)

8 - Bravo ! Lecture indispensable

georgie-color-2

georgie-color-4

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Lire plus

Lisa-Loup et le conteur de Mylène Farmer

Titre : Lisa-Loup et le conteur
Auteur : Mylène Farmer
Édition et Parution : Anne Carrière, 2003
Nombre de pages : 150

Quatrième de couverture : Lisa - Loup et le conteur nous emmène dans un univers à la fois tendre et humain, décalé et ludique ! C'est l'histoire d'une amitié qui comble une solitude ! Ce voyage dans l'imaginaire, plein de surprises et de rebondissements, nous parle de choses graves et universelles, sans jamais trahir sa poésie, sa justesse, sa légèreté toutes particulières. Les dessins de l'auteur qui accompagnent ce conte incarnent la magie et le charme de ces personnages qui restent avec nous au-delà de ce voyage.
Lire plus

Les Ruines de Scott Smith

Titre : Les Ruines
Titre original : The Ruins
Auteur : Scott Smith
Edition et parution : Michel Lafon, 2007
Nombre de pages : 374

Quatrième de couverture : Deux couples, fraîchement sortis de l’université, profitent de vacances exotiques sur les plages ensoleillées du Mexique. Avec d’autres touristes, ils décident de s’aventurer au coeur du Yucatà¡n à  la découverte d’un mystérieux site archéologique maya. Muni d’une simple carte griffonnée sur un bout de papier et de quelques bouteilles de tequila, le groupe, en quête d’émotions fortes, débarque dans une jungle hostile où tout le monde s’emploie à le dissuader de poursuivre sa route. « N’y allez pas », leur dit le chauffeur ; « N’y allez pas », leur répète un jeune villageois ; « N’y allez pas », leur martèle un cavalier. Et pourtant, ils progressent dans ces chemins inconnus. Au péril de leur vie !

Autre adaptation : Un film éponyme à été réalisé par Carter Smith et est sorti en salle en 2008. (Allociné)

 

Extrait choisi :

« Il se passait bien quelque chose d’étrange par ici, mais Jeff espérait que cela n’aurait guère d’importance au final, pour peu qu’on ne s’attarde pas sur la question. Il le savait, ce n’était sans doute pas le parti le plus judicieux, mais il n’avait rien de mieux à proposer pour le moment. Aussi faudrait-il s’en contenter.
– Quelqu’un a essayé de cacher l’entrée de ce sentier, dit Amy.
– On dirait bien, en effet.
– On a coupé des palmes, puis on les a plantées dans le sol pour que ça fasse naturel. Jeff ne répondit pas. Il aurait bien voulu qu’elle se taise.
– Ca représente beaucoup de travail, insista Amy.
– Oui, sans doute.
– Tu ne trouves pas ça étrange, toi ?
– Un peu.
– Ce n’est peut-être pas le sentier que nous cherchons.
– On verra bien.
– Et si cela avait quelque chose à voir avec la drogue ? Peut-être ce chemin mène-t-il à une plantation de marijuana. Les gens du village cultivent de l’herbe, le gamin est parti les avertir et ils vont débarquer avec des fusils et nous… Jeff finit par céder, il se retourna et la regarda droit dans les yeux. – Amy ! l’interrompit-il. C’est le bon chemin, d’accord ? »

Mon avis :

Je suis tombée sur ce bouquin au détour d’un rayonnage à la bibliothèque et je me suis dit « Pourquoi pas ! j’y trouverai surement plus de détails dans le livre que dans le film (ce qui est généralement le cas) ! Car il faut dire que j’avais moyennement accroché au film éponyme de Carter Smith… J’ai alors entamé cette lecture dans l’espoir qu’elle change mon opinion sur cette histoire glauque, mais beaucoup trop statique à mon goût.

Je n’en ai pas été étonnée, le démarrage du livre est lent ! On découvre le rôle de chacun. Les personnages récurrents sont deux couples Amy et Jeff, Stacy et Eric ; ainsi que deux touristes rencontrés sur leur lieu de voyage, Mathias l’Allemand et Pablo le Grec. Alors que le frère de Mathias à mystérieusement disparu, la petite troupe se lance a sa recherche et arrive en territoire inconnu : Une colline Maya envahie de ronces…

Arrivés en haut, ils s’y retrouvent piégés de force par les habitants Mayas du village voisin qui les empêchent de redescendre, mais le prédateur est-il bien ce qu’il semble être ? Rien n’est moi sûr… Autant que ce soit clair, le seul lieu que l’on aura tout au long du livre sera celui la, ce qui accentue fortement le sentiment de claustration et d’isolement que l’on ressent tout au long de cette lecture.

Le sentiment d’immersion auprès des personnages à été très intense et j’ai eu le sentiment par moment d’être coincée avec eux ! Mes pensées et mes questions les accompagnaient dans leurs tourments, cherchant en vain à fuir ce lieu étrange… Les deux personalités qui ont particulièrement retenu mon attention sont Amy et Pablo, je regrette cependant qu’on n’en sache pas un peu plus sur eux car ça aurait pû amener plus de profondeur à l’histoire.

Pourquoi Amy ? Son tempérament râleuse accomplie mais cependant assez discrète (ce qui, j’avoue, me fait un peu penser à moi, lolll ^^) et Pourquoi Pablo ? Parce qu’en plus d’être pris au piège comme les autres, il ne parle pas la même langue qu’eux et souffrira tout au long du livre, de douleurs atroces ! Honnêtement si cette histoire aurait été réelle et que je me serais retrouvée parmi eux, je l’aurais achevé ! Ce que je dis peut sembler dur, mais si vous lisez ce livre vous comprendrez ma réaction !

Dans l’ensemble, l’histoire est bien écrite, le style est un peu abrupt, mais il est rapide à lire. Le suspence monte à crescendo alors que l’étau se resserre peu à peu. Une horreur psychologique et à la fois viscérale nous submerge et nous entraine dans la lente et inexorable descente aux enfers des personnages. Car il faut bien le dire Scott Smith parvient à développer superbement la psychologie des personnages et explore leurs plus terribles peurs, sans pourtant les connaitre beaucoup (sur ce qu’ils sont, leur vie d’avant, etc.), j’ai trouvé ça un peu déstabilisant je dois dire :-s

Cette histoire n’est non pas « Un long cri d’horreur qui ne vous accorde aucun répit. » comme le dit si bien Stephen King sur la quatrième de couverture, mais je la paraphraserais plutôt en « Un long cri de désespoir et d’agonie qui ne vous accorde aucun répit ! ».

J’ai finalement eu une bonne surprise, même en ayant vu le film avant ! Car même si énormément de choses sont similaires entre les deux versions, certains détails changent, ainsi que la fin qui n’est pas du tout la même ! Je me pose tout de même encore pas mal de questions sur toute cette histoire et je regrette quand même de ne pas avoir certaines réponses…

Note : 6/10 (Une lecture divertissante !)

6 - Lecture divertissante !

Lire plus

Frozen

Titre : Frozen
Réalisation : Adam Green
Acteurs principaux : Emma Bell, Shawn Ashmore, Kevin Zegers
Date de sortie cinéma : Sorti direct en DVD
Durée : 1h34
Synopsis: Frozen suit trois amis partis aux sports d'hiver et qui, par manque de liquidités, choisissent une toute petite station de ski pour avaler quelques descentes. Mauvaise idée car la surveillance n'y est pas très poussée et, une fois la nuit tombée, les vacanciers se retrouvent abandonnés sur un télésiège, perchés à plus de vingt mètres de haut.

Avertissement : Avertissement : Des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des jeunes spectateurs (Déconseillé aux moins de 12 ans)
Lire plus