Test #1 de Pokemon Go

 

Titre : Pokémon Go
Développeur : Niantic, inc.
Date de sortie belge : Le 16/07/2016
Support : IOS et Androïd
Lien PlayStore : Pokémon Go

Résumé : Florizarre, Pikachu, et bien d’autres Pokémon ont été découverts sur la planète Terre ! Vous aurez maintenant la chance de trouver et d’attraper les Pokémons qui vivent autour de vous, alors enfilez vos chaussures, sortez et explorez le monde. Vous allez rejoindre l’une des trois équipes et combattre aux côtés de vos Pokémons pour le prestige et la possession des Arènes.Les Pokémons sont partout, et c’est à vous de les trouver. Quand vous vous baladez dans votre voisinage, votre smartphone va vibrer dès qu’un Pokémon sera proche. Visez bien et lancez une Pokéball… mais restez vigilant ou il pourrait bien s’échapper ! Parcourrez la terre entière à la recherche de Pokémons et d’objets.Certains Pokémons n’apparaissent qu’à côté de leur environnement naturel : cherchez les Pokémons eau près des lacs et des océans. Visitez les PokéStops, situés dans des endroits intéressants comme des musées, des installations artistiques, des marqueurs historiques et des monuments, pour faire le plein de Pokéballs et d’objets utiles…C’est à vous de jouer : une vraie aventure vous attend dans le monde réel ! Cette appli est free-to-play et est optimisée pour les smartphones, pas pour les tablettes.

Pokémon-Séparateur-Pokéball

 

Bonjour à tous les geekynautes !

Je vous retrouve aujourd’hui avec mes premières impressions sur le nouveau jeu vidéo au succès fulgurant : Pokémon Go !

Officiellement accessible depuis aujourd’hui sur le Play Store pour nous les belges ! il était cependant possible d’y jouer depuis sa sortie US, grâce au téléchargement du fichier APK sur des sites tiers et non officiels. Alors soyez prudents tout de même, car des pirates en ont profité pour intégrer un malware dans un des fichiers APK disponible sur le web, afin de contrôler les smartphones à distance…

Mais Pokémon Go c’est quoi au juste ? C’est un jeu en réalité augmentée ! C’est-à-dire que vous pourrez y capturer des Pokémons qui s’intègrent dans votre environnement réel. Pour cela il vous faudra sortir de chez vous et marcher dans votre ville. Votre smartphone deviendra alors une sorte de GPS qui vous guidera et vous indiquera les Pokémons qui se trouvent aux alentours, ainsi que les points PokéStop et les Arènes.

En somme, ce jeu qui a vu le jour il y a peu, est le rêve ultime de toute une génération de fans de Pokémon, depuis ses débuts et jusqu’à aujourd’hui ! Il est fini, à présent, le temps où nous étions des joueurs passifs qui pianotions sur nos consoles en rêvant de devenir LE meilleur dresseur Pokémon. A présent, nous pouvons réellement arpenter nos rues à la recherche de nos bestioles préférées et devenir maitre d’une Arène !

A peines lancé aux USA, Australie et Nouvelle Zelande, la sauce a pris dans le monde Entier et les fans ont été au rendez-vous ! C’est pour dire, les actions Nintendo sont dans une hausse boursière de 86% depuis la sortie il y a quelques jours à peine ! Il faut dire que le concept est extrêmement innovant, puisque le jeu prend vie et s’intègre dans notre quotidien d’une manière terriblement simple et efficace et surtout addictive.

 

Au commencement !

Suite à l’installation, on clique sur l’icône Pokémon Go fraichement apparue et le jeu démarre, cela peut être un peu long. Personnellement je me suis connectée avec mon compte Google. Mais vous pouvez aussi sélectionner votre compte du club des dresseurs de Pokémon.

La toute première fois ou vous commencerez à jouer à Pokémon GO, vous pourrez personnaliser l’apparence de votre Dresseur en changeant ses vêtements et ses accessoires. Ce personnage « à votre effigie » apparaîtra à l’écran lorsque vous vous déplacerez sur la carte, et il sera également sur votre page de profil. Plus amusant encore, les autres joueurs le verront lorsqu’ils visiteront une Arène que vous contrôlez.

 

 

A la découverte du menu.

Sobre et assez basique celui-ci se divise en quatre bulles : le Pokédex, la boutique, vos pokémons et vos objets. Ainsi que les options et les astuces en haut à droite de l’écran.

Les fiches des Pokémons sont claires et concises. Il est bon de savoir que lorsque vous attraperez un Pokémon vous recevrez à chaque fois en cadeau des bonbons du genre de votre Pokémon ainsi que de la poussière d’étoile. Trois bonbons Aspicot pour un Aspicot et pous ses évolutions et ainsi de suite… Gardez les précieusement ! Car ces bonbons (couplés à de la poussière d’étoile) vous serviront à recharger votre pokémon après un combat, mais surtout lorsque vous en possèderez à certain nombre (selon l’espèce) ils serviront à faire évoluer vos Pokémons !!!

Vous pourrez aussi gagner un bonbon à chaque fois que vous transfèrerez un Pokémon au professeur. Cette action est irréversible, mais est utile pour vous débarrasser de vos doublons, étant donné qu’il n’est pas encore possible de faire des échanges avec ses amis.

 

Votre premier Pokémon !

Comme dans tout jeu Pokémon qui se respecte, vient le moment des recommandations et autres explications du professeur ainsi que l’obtention de votre premier Pokémon ! Vous pourrez choisir entre Bulbizarre, Carapuce et Salamèche. J’ai choisi Salamèche, car je ne connaissais pas encore l’astuce pour avoir le Pikachu comme premier compagnon… Dommage, mais tant pis 😉

Voici pour vous cette astuce ! Lorsque le titre vous propose les Pokémon de départ, éloignez-vous, les Pokémons disparaîtront puis réapparaîtront devant vous. Au bout de la troisième fois, Pikachu fera irruption. Rien de bien compliqué, donc… Si j’avais su 🙁

pokmon-starter

Partir à la chasse à proprement parler

Votre premier Pokémon en poche, il ne vous reste plus qu’à parcourir du bitume et à partir à la chasse, armé de votre smartphone afin d’attraper le plus de Pokémons possible ! Je ne peux que vous conseiller de suivre les routes qui s’affichent en bleu sur votre écran. Ma chasse s’est avérée plutôt infructueuse hors de ces routes (bois, champs)… Mais par contre, elle s’est avérée très fructueuse à proximité ou dans les grands magasins !

Cela fonctionne en voiture lorsque l’on roule sous la barre des 50km/heure. En tant que passager, cela agrémente agréablement les petits voyages en voitures, je dois dire 😀 Je ne peux que vous conseiller chers amis chasseurs d’être très prudents lors de vos recherches ! Bien sûr ne pas utiliser le jeu au volant et faire attention en traversant la rue ! Les règles de prudence de base s’appliquent, alors n’oubliez pas de lever le nez de votre Pokédex, oups, smartphone de temps en temps 😉

 

Oui mais comment les attraper ?

Lorsque vous passez à proximité d’un Pokémon sauvage, votre smartphone se met à vibrer et le Pokémon apparait sur votre carte. Il faut tapoter sur le Pokémon qui est apparu afin que l’écran de capture en réalité augmentée s’affiche.

A ce stade il vous est possible de prendre en photo chacunes de vos cibles, parfois dans des positions marrantes et incongrues dans votre univers réel ^^

Pour tenter de les attraper il suffit de lancer votre Pokéball sur votre cible au centre des cercles verts qui apparaissent sur le Pokémon. Plus le cercle est petit quand vous attrapez le Pokémon, plus vous aurez de points ! Mais attention, parfois votre cible pourra éviter vos Pokéballs en leur mettant un coup de boule ou en ressortir après avoir été attrapé ! Cela pourra mettre vos nerfs et votre stock de Pokéballs à dure épreuve, nondiju foutu Nosferapti, grrr lol ^^ !

J’ai entendu dire qu’il était possible de récupérer les pokéballs mal lancées en tapotant dessus avant qu’elle ne disparaisse, mais je n’ai pas encore pu vérifier cette technique.

 

Chasse fructueuse, mais à court de Pokéballs ?

Pas de problème, vous rencontrerez de multiples points PokéStop sur votre parcours ! Ceux-ci sont représentés dans la vraie vie par un monument historique, un commerce, etc. Mais ils s’afficheront sous la forme de tours bleues sur votre smartphone.

Pour obtenir les objets d’un point PokéStop, il faut être assez proche de ce dernier et lorsque le losange à son sommet devient rond et oscille, il faut faire tourner rapidement la roue centrale où s’affiche la photo du bâtiment historique. Tapoter ensuite rapidement sur les bulles afin de récolter les objets obtenus.

Une fois utilisé, la tour Pokéstop devient rose et il vous faudra attendre 5 minutes avant de pouvoir récolter des objets à nouveau. Si vous vivez une petite ville (comme moi), vous ne serez pas lésés car il est depuis peu possible de suggérer un nouveau point Pokéstop près de chez vous sur le site de Niantic !

Il est aussi possible d’obtenir des œufs Pokémon par ce biais, il faudra alors les mettre en incubation. (Vous avez un incubateur illimité de base !). Vous recevrez des œufs qui nécessiteront 2 km (basique), 5 km (moyen), 10 km (rare) de marche afin de les faire éclore. Vous devrez donc marcher réellement le nombre de kilomètres requis pour faire éclore vos œufs 😉 Courage !

 

Et au niveau des combats ?

Je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de me trouver assez longtemps à proximité d’une arène, pour tester les combats… Mais j’ai déjà eu l’occasion de sélectionner un camp ! Vous aurez le choix entre le jaune/Instinct, le bleu/Mystique et le Rouge/Courage. J’ai choisi l’équipe Rouge.

Ceci à de l’importance car lorsque vous deviendrez le maitre Pokémon d’une arène. La tour virtuelle  qui la représente sur votre écran, s’affichera à votre couleur et votre Pokémon vainqueur la surplombera majestueusement. De cette manière, lorsqu’un autre dresseur passera à proximité de l’arène et qu’il tapotera dessus, il découvrira en temps réel, l’avatar et le pseudo du dresseur qui est le maitre de cette arène sur le moment !

Comme dit ci-dessus, je n’ai pas encore l’occasion de défier un maitre d’arène pour l’instant, sniff, snifff, mais je ne manquerai pas de revenir vers vous pour vous expliquer comment cela se passe exactement. En attendant, je ne peux que vous dire que je suis très curieuse et impatiente de découvrir cela !

 

Pokémon-Séparateur-Pokéball

 

Ce que j’en pense pour le moment !

J’adore le concept, comme dit plus haut c’est un rêve devenu réalité pour les fans ! J’apprécie beaucoup l’univers Pokémon depuis mon plus jeune âge, je devais avoir 7 ou 8 ans quand les Pokémon ont débarqués chez nous en belgique et ça à été un véritable boom ! L’enfant que j’étais alors à accroché direct et j’ai demandé le pokémon bleu de game boy en cadeau au père noël cette année là. Je l’ai reçu en retard car victime de son succès il était en rupture de stock partout ! Déjà à cette époque il y à eu un tel engouement si rapidement !

C’est dingue, dans la cour de récré, on se bataillait pour savoir qui connaissait le nom des 150 premiers pokémons par coeur et beaucoup d’entre nous récitions leurs noms, bien mieux que nos leçons, lol ^^ Sont arrivées ensuite les cartes toutes plus belles et attirantes que les autres pour nos yeux d’enfants, ahhhhh, je m’y revois encore ! Et je revois encore le visage de ma mère face au prix, c’est sûr les Pokémons étaient bien moins attrayants pour elle… lol ^^

Bon pour en revenir à ce que j’en pense, le jeu étant pour le moment dans sa version Beta, je vais être critique tout en étant consciente qu’il va encore évoluer ! Je regrette pour le moment le peu de personnalisation de personnage proposés, ainsi que l’absence de personnalisation de l’interface de la carte par exemple… Ainsi que les constants bugs qui surviennent au moment de la capture d’un Pokémon. L’écran se fige et on ne sait plus rien faire à part redémarrer le jeu. Parfois la sauvegarde s’est faite, parfois pas et le Pokémon tant convoité à disparu : c’est frustrant !

Il est aussi énervant d’utiliser un encens censé attirer vers toi les pokémon des alentours, alors qu’après 30 minutes d’utilisation (le temps max pour l’effet) aucun Pokémon ne s’est présenté à moi… Pourtant, je marchais vigoureusement a la recherche de ces derniers 🙁 C’est jamais cool de rentrer bredouille…

De plus, les serveurs sont très souvent surchargés et il n’est pas possible de s’y connecter avant un bon moment, mais à nouveau, je me répète, je tiens en compte le fait que le jeu en est seulement à sa phase de démarrage, sans compter qu’il vient à peine de sortir officiellement chez nous. J’imagine que le jeu s’étoffera en nouvelles fonctions au fil des mises à jour de l’application.

Je croise les doigts qu’on puisse enfin ajouter nos amis et échanger des Pokémons avec eux, voire même dans un certain périmètre les aperçevoir sur la carte ! Aussi pouvoir faire des combats entre amis ce serait vraiment la totale et le top ! Il ne manquerais plus que des vrais casinos et pensions pokémon fleurissent par ci par là pour se croire dans le jeu ^^

Bon j’espère quand même qu’on ne croisera jamais la Team Rocket au détour d’une ruelle pour nous voler nos Pokémons et donc nos Smartphones, ce serait beaucoup moins amusant… Alors quand vous jouez, je me répète, mais restez prudents !

Pokémon-Séparateur-Pokéball

Les plus :

+ Donne envie aux geeks plutôt solitaires de sortir de chez eux et de faire de la marche +
+ Il ne vous étonnera plus de croiser d’autres chasseurs de Pokémon sur votre chemin +
+ Les Pokémons en réalité augmentée qui interfèrent dans notre monde réel +
+ Le concept qui est très innovant et encore jamais vu ailleurs +
+ Le smartphone qui se transforme en quelque sorte en Pokédex GPS +
+ Ne semble pas être trop gourmand en data de réseau mobile +
+ Les Pokémons sont dans l’ensemble assez simples à attraper +

Les moins :

– Le démarrage du jeu est lent –
– Les serveurs sont souvent saturés –
– Le peu de points PokéStop dans les petite villes et villages –
– Le jeu est extrêmement gourmand et consomme énormément de batterie –
– Pourrait, si mauvaise utilisation, causer des dégats de la route ou sur les piétons –
– Le bug qui peut survenir juste au moment ou on a attrapé le pokémon et où l’écran se fige, grrrrr ! –
– Il n’y à pas de bouton prévu pour quitter l’application correctement –

 

humour-pokemon-go-2

 

Pour aller plus loin, un groupe Pokémon Go Belgique est apparu très rapidement sur Facebook, il est modéré par les players du dimanche et compte déjà 8000 likes ! Chers geekynautes belges, je vous invite donc chaleureusement à les rejoindre ! Vous y trouverez bon nombre de news et d’infos sur le jeu, ainsi que des concours, etc. 😉 De plus, ils sont également les initiateurs de la création d’une Map collective pour la Belgique ou chaque dresseur peut épingler dessus les points PokéStop et les Arènes de sa région.

pokemon-go-belgique-players-du-dimanche

Voila, je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, je reviendrai vers vous dans le courant du mois prochain avec le 2e épisode de ce test : Pokemon Go 😉 D’ici là j’aurai eu, je l’espère, l’occasion de combattre sufisamment en Arène afin de pouvoir vous expliquer le déroulement ! Je vous parlerai aussi un peu plus longuement de ce qui se trouve dans le profil du joueur et je reviendrai sur ce que j’aurai très certainement oublié de vous dire dans ce premier test.

D’ici là bonne chasse à tous !

 

Pikachu

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tags:  

Laisser un commentaire