La première phrase des vingt derniers livres que j’ai lus


Troupe 52 de Nick Cutter
« Chers lecteurs, nous venons de recevoir des nouvelles effarantes de l’un de nos avant-poste les plus isolés, la petite communauté de pêcheurs de Lower Montague, à l’Île-du-Prince-Edouard. »

Une nuit à tuer de Vincent Knock 
« 7 ans plus tôt… »

La servante écarlate de Margaret Atwood
« Nous dormions dans ce qui fut autrefois le gymnase. »

Le camp de Christophe Nicolas 
« La nuit est claire, les étoiles nombreuses. »

La triste fin du petit enfant huître et autres histoires de Tim Burton
« Brindille aimait bien Allumette. »

La fin des mystères de Scarlett Thomas
« Vous avez un choix possible. »

L’apôtre de l’ombre d’Oxanna Hope 
« L’homme contempla le trou béant devant lui. »

Au creux de ma main : Tu n’es plus rien d’Oxanna Hope 
« Après avoir fermé la porte derrière elle, Emily déposa son manteau sur un meuble à proximité, puis sans perdre une minute, elle s’engagea dans l’escalier. »

Les substituts, tome 1 de Johan Heliot  
« Le camion vient tôt. »

Les substituts, tome 2 de Johan Heliot 
« Un frémissement dans le feuillage. »

La Sélection, tome 3 : L’élue de Kiera Cass 
« Cette fois-ci, c’est quand nous sommes réunies dans la Salle des Banquets, où Silvia nous inflige une énième leçon sur le protocole, que des briques volent à travers une fenêtre. »

La Sélection, tome 4 : L’héritière  de Kiera Cass 
« J’ai toujours été incapable de retenir mon souffle pendant sept minutes. »

La Sélection, tome 5 : La couronne de Kiera Cass 
« — Je suis désolée, dis-je en me préparant à l’inévitable réaction qui ne manquerait pas de suivre. »

Wonderland de Jennifer Hillier 
« L’aube éclairait à peine le ciel quand Blake Dozier pénétra en douce dans l’enceinte de Wonderland. »

Le meilleur des mondes de Aldous Huxley 
« Le remords chronique, tous les moralistes sont d’accord sur ce point, est un sentiment fort indésirable. »

Kinderzimmer de Valentine Goby 
« Elle dit mi-avril 1944, nous partons pour l’Allemagne. »

Le pacte interdit de Henry Bellotto 
« — Putain de temps! Ça tombe comme vache qui pisse! »

Nil, tome 1 de Lynne Matson 
« La chaleur. Une chaleur dévorante, inexplicable, étouffante comme la fumée, brûlante comme le feu. »

Nil, tome 2 : Le secret de Nil de Lynne Matson 
« La terre a tremblé. On aurait dit que Hadès avait perdu son calme. »

Nil, tome 3 : La colère de Nil de Lynne Matson 
« Paulo a cligné des yeux, lentement, et a retrouvé ses esprits. Les couleurs, les sons, les odeurs sont soudain devenus très clairs. »

2 commentaires à La première phrase des vingt derniers livres que j’ai lus

  • Zina  dit:

    Je l’avais fait une fois ce thème là, je l’aime bien 🙂

    • Tristhenya  dit:

      Je suis contente que ça te plaise 😉 Une excellente journée à toi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.