Undead Story d’Isabelle Haury

undead-story-isabelle-haury Titre : Undead Story
Auteur : Isabelle Haury
Édition et Parution : Editions Autoédité, 2013
Nombre de pages : 124

Quatrième de couverture : Les morts-vivants sont partout ! Tout autour de nous ! Aux quatre coins du monde des survivants s’organisent luttant pour leur survie, les situations tragiques et terrifiantes s’enchaînent, plongeant humains et morts-vivants dans la terreur de la mort !

 

Extrait choisi :

« Lisa ma mère s’occupe des enfants, elle se charge de leur éducation. Elle leur fait découvrir le monde disparu par le biais de livres récoltés dans les premières années du nouveau monde. Les histoires de mes ancêtres ainsi que des fictions étaient couchées sur du papier afin que les hommes puissent en garder une trace. Aujourd’hui, il nous reste tout juste quelques feuilles et des crayons, alors il faut vraiment que l’information soit capitale pour qu’elle soit écrite. »

 
 
Mon avis :

Il est très rare que je jette mon dévolu sur des recueils de nouvelles… Car ce que j’aime par-dessus tout en tant que lectrice, c’est me plonger durablement dans une histoire. J’apprécie de m’imprégner de l’atmosphère, de découvrir les personnages et de suivre leur évolution. Chose pratiquement impossible dans une nouvelle, du fait, que l’auteur y va souvent à l’essentiel.

Dans l’ensemble, j’ai bien apprécié cette lecture et j’ai trouvé ce recueil bien écrit (même si j’ai repéré quelques coquilles). C’est rythmé et surtout, il y en a pour tous les goûts ! La plume d’Isabelle Haury est dynamique et son imagination est débordante. Le langage qu’elle utilise est assez simple et à la portée de tous.

Clins-d ’œil que j’ai trouvé bien sympathiques. Au début de chacune de ses nouvelles, l’écrivaine a retranscrit des citations d’auteurs de romans zombies connus, tel que Z. A. Recht, Madeleine Roux, Robert Kirkman et Jay Bonansinga, Isaac Marion, David Wellington, Kelley Armstrong, Carrie Ryan, Max Brooks ou encore Jean-Pierre Andrevon… Je n’ai d’ailleurs pu que remarquer que ces citations auront servi d’inspiration à l’auteur pour la rédaction de ses nouvelles.

Au niveau du contenu, ce recueil ne déroge pas à le règle avec ses 123 pages divisées en 7 nouvelles et un poème sur les zombies. Le voici un peu plus en détail :

1. Patient zéro : Arthur et Jennifer, deux employés de l’hôpital Mercy accueillent aux urgences un homme atteint d’une maladie étrange. Rapidement les choses se gâtent. L’homme sort de sa torpeur et se met à attaquer les personnes qui se trouvent dans le service… Arthur et Jennifer parviendront-ils à survivre dans ce chaos ? Cette première nouvelle nous donne directement le ton de ce recueil. Quel lieu est plus requis qu’un hôpital, pour nous plonger directement dans le désordre créé par une nouvelle épidémie inconnue ?! J’ai beaucoup aimé cette première histoire dont la finalité est tragique.

2. Le monde des morts : Nous y découvrons un journal intime retraçant la fin du monde survenue le 21 décembre 2012. Les personnages y sont un peu plus développés et j’ai beaucoup apprécié cette nouvelle !

3. Dernières heures : Dans un monde en proie au chaos zombie, un groupe de survivants lutte pour leur survie. On y rencontre Max, un père de famille qui tente de protéger son fils. C’est une histoire plutôt classique pour le genre. C’est celle que j’ai le moins appréciée car je l’ai trouvée plus fouillis que les autres.

4. Entre deux : Dans cette nouvelle, on ne peut que ressentir l’inspiration de l’auteure pour le roman « Vivants » d’Isaac Marion. On y découvre Evan. Il est mort et est le narrateur de cette histoire. Devenu, contrairement aux autres, un zombie doté d’intelligence. On le suit évoluer avec sa horde et essayer de se comporter comme les autres revenants, alors qu’il est différent.

5. Manuscrit maudit : Deux garçons, dont le jeune frère est décédé, trouvent dans les affaires de leur grand-père un vieux manuscrit leur permettant de faire revenir les morts. Cette histoire m’a plu et m’a fait penser à « Simetierre » ? De Stephen King. Je regrette la fin brutale et n’aurait pas été déçue d’avoir quelques pages de plus.

6. Nouveau-né : En 2029, un virus a transformé tous les gens en zombies, vivre en communauté devient de plus en plus compliqué. A situation exceptionnelle, réactions exceptionnelles… Certains hommes, pourtant non contaminés, deviennent pire que les « monstres » en eux-mêmes ! C’est ma nouvelle préférée de ce recueil et j’aurais aimé que ça dure un peu plus longtemps…

7. Fête macabre : Une fête foraine et des zombies, un super mix qui m’a beaucoup plu ! Surtout sa fin à la « Destination finale »…

8. La mort en marche : Un court poème, plutôt sympathique.

Voilà pour ce tour des différentes nouvelles. J’ai apprécié ce recueil, même si il est trop court à lire ! Il m’aura fallu 45 minutes, à peine ! Mais bon, c’est toujours un plaisir pour moi de lire du zombie ! Alors, si vous les appréciez aussi, ou si vous avez envie de les découvrir, ce livre est fait pour vous 😉
 
 
Note : 6/10 (Lecture divertissante !)

6 - Lecture divertissante !

 

2 commentaires à Undead Story d’Isabelle Haury

  • Khiad  dit:

    Ma prochaine lecture portera sur les zombies. ^^

    N’empêche, il a l’air bien sympa ce petit recueil de nouvelles, même si moi aussi je préfère les romans. Je le note cependant dans un coin parce que ta chronique donne envie. 😉

    • Tristhenya  dit:

      Contente que ma chronique t’ait donné envie de lire ce recueil ^^ N’hésite pas à te lancer, c’est vraiment très rapide à lire et agréable entre deux lectures plus « profondes » 😉 Bonne lecture zombiesque !

Laisser un commentaire