Une fille comme les autres de Jack Ketchum

Titre : Une fille comme les autres
Titre original : The girl next door
Auteur : Jack Ketchum
Edition et parution : Bragelonne, 2007
Nombre de pages : 350

Quatrième de couverture : Meg est une adolescente. Prisonnière. Torturée. Il y a ceux qui en profitent, ceux qui s’en foutent et ceux qui voudraient l’aider.
Et vous ?

Autre adaptation : Un film éponyme de ce roman, réalisé par Gregory M. Wilson est sorti au cinéma en 2007. Le rôle de Meg est interpreté par Blythe Auffarth et celui de David par William Atherton.

Fiche Allociné du film

 

Extrait choisi :

« Vous pensez connaître la douleur ? Parlez-en à ma deuxième femme. Elle sait. Ou elle croit savoir. Elle m’a raconté qu’une fois, quand elle avait dix-neuf ou vingt, elle s’est interposée entre deux chats qui se battaient – le sien et celui d’un voisin – et l’un deux s’en est pris à elle. Il lui a grimpé dessus, comme à un arbre, lui a lacéré les cuisses, le ventre et les seins, laissant des entailles encore visibles aujourd’hui. Il lui a flanqué une telle frousse qu’elle est tombée en arrière, contre le vaisselier du début du siècle de sa mère, cassant son plus beau plat à tarte en céramique et s’éraflant la peau des côtes sur quinze bon centimètres pendant que le chat en furie reprenait le même chemin en sens inverse, toutes griffes dehors. Je crois qu’elle m’a dit qu’elle s’en était tirée avec trente-six points de suture. Plus une fièvre qui a duré plusieurs jours. D’après ma deuxième épouse, c’est ça, la douleur. Elle sait que dalle, cette bonne femme. »

Mon avis :

Jack Ketchum, un auteur de roman d’horreur malheureusement trop peu connu chez nous et qui pourtant, est très doué dans son domaine. La preuve, c’est Stephen King en personne qui à rédigé l’introduction d’Une fille comme les autres » ! L’histoire terrible, remplie d’injustice ne laisse pas indifférent. Surtout lorsque l’on sait qu’il à été rédigé à partir d’un réel fait divers datant des années 50 !

On pourrait utiliser tous les qualificatifs de l’horreur pour décrire cette histoire… La cruauté que subit Meg est totalement insupportable et invivable… Mais en même temps ce livre est fascinant et envoûtant, le penchant voyeuriste présent dans tout être humain est ici titillé à souhait et on ne peux que continuer à lire cet étalage de sévices atroces et complètement inhumain.

Au départ un simple jeu d’enfants faibles d’esprits transformé par la folie d’un adulte en haine meurtrière. Dès les premières phrases, l’angoisse s’insinue et ne cesse de progresser au fil des pages parcourue… Les sentiments que cette lecture fait naître chez le lecteur sont assez ambigues et mettent mal à l’aise, car malgré le dégout ressenti lors des scènes cruelles exposées dans ce roman, on continue quand même cette lecture, jusqu’à la fin !

Seul David le petit garçon des voisins ne participera pas à ce jeux sadique, seulement lui aura conscience que le traitement infligé à Meg n’est pas normal. Mais s’il ose en parler, qui voudra bien le croire ? Ce livre est réellement bouleversant et certaines scènes sont assez choquantes (surtout dans les derniers chapitres). Donc âmes sensibles s’abstenir !

Depuis cette lecture, je cherche à me procurer les quelques autres romans de l’auteur pour lesquels je n’ai entendu que des critiques positives. Mais en vain, ils sont introuvables ! C’est quand même dommage que le genre horreur soit autant délaissé chez les éditeurs…

Note : 7/10 (Une excellente lecture, n’hésitez pas !)

7 - Excellente lecture, n'hésitez pas !

2 commentaires à Une fille comme les autres de Jack Ketchum

  • Khiad  dit:

    Il est dans ma wish list et, vu ta chronique, j’ai bien fait de l’y mettre. Même si je ne suis pas certaine de réussir à le trouver… :/

    J’ai lu « Fils unique », du même auteur, également basé sur une histoire vraie.
    Assez dur aussi, mais peut-être pas autant que celui-ci.

    • Tristhenya  dit:

      Franchement je te le conseille, même si c’est un livre très dur, bouleversant, voire même un peu malsain parfois ! J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur et « Fils unique » est d’ailleurs sur ma wish-list depuis longtemps, mais je ne parviens pas à le trouver non plus 🙁

Laisser un commentaire