Vivants d’Isaac Marion

Titre : Vivants
Titre original : Warm Bodies
Auteur : Isaac Marion
Édition et Parution : Bragelonne, 2011
Nombre de pages : 318

Quatrième de couverture : Le monde est dévasté par une étrange épidémie. Les Morts se relèvent, les Vivants se cloîtrent à l’intérieur de forteresses. Une guerre sans merci les opposent. R est un Mort. Comme tous les Morts, R n’a pas de souvenirs, pas d’émotions, et, animé par une faim irrépressible, dévore les Vivants. Mais R rencontre Julie. R l’emmène avec lui. Et bafoue les règles des Vivants et des Morts pour rester avec elle. Mais leur monde ne les laissera pas faire.

 

Extrait choisi :

« – R. J’ouvre les yeux et je me redresse. Julie est assise en tailleur à côté de moi ; elle m’observe avec un sourire sans joie.

– Tu as fait de beaux rêves ?

– Pas… sûr, je grommelle en me frottant les yeux.
– Tu as trouvé une solution à notre petit problème ?
Je secoue la tête.
– Oui, moi non plus. (Elle jette un coup d’œil à la pendule murale et retrousse les lèvres d’un air contrit.) On m’attend au centre communautaire dans quelques heures pour lire des histoires aux enfants. David et Marie vont pleurer s’ils ne me voient pas.
David et Marie. Je répête ces noms dans ma tête, j’en savoure les concours. Je laisserais Trina me ronger toute la jambe pour le plaisir de revoir ces enfants. Pour entendre quelques syllabes maladroites de plus tomber de leur bouche avant ma mort.
– Qu’est-ce que… tu leur lis ?
Elle regarde la ville par la fenêtre, chaque lézarde et chaque défaut nettement mis en relief par la lumière blanche aveuglante.
– J’ai essayé de leur faire aimer la série Rougemuraille. Je me suis dit qu’avec toutes ces chansons, ces banquets et ces courageux guerriers souris ça leur permettrait de s’évader un peu de la réalité de cauchemar dans laquelle ils grandissent.
Marie n’arrête pas de me demander des livres sur les zombies et je lui fais toujours la même réponse, à savoir que je ne suis censée leur lire que de la fiction, mais… (Elle remarque l’expression de mon visage et s’interrompt.) Ca va ?
Je hoche la tête.
– Tu penses à tes enfants, à l’aéroport ?
J’hésite puis j’acquiesce.
Elle tend le bras et me touche le genou, elle croise mon regard – j’ai les yeux qui piquent.
– R ? Je sais que la situation n’est pas rose, mais écoute-moi : tu n’as pas le droit de renoncer. Tant que tu respires… oups ! désolée, tant que tu bouges encore, il y à de l’espoir. D’accord ? Je fais « oui » de la tête. »

Mon avis :

Enfin un roman sur le thème de zombies qui apporte un nouveau souffle au genre ! Je n’ai pas su le lâcher avant de l’avoir terminé et je suis heureuse de vous annoncer qu’il s’agit d’un énorme coup de cœur ! Beau, touchant et émouvant… Des mots que l’on n’attribue jamais aux romans sur les zombies, mais qui prennent, ici, tout leur sens !

Le personnage de R est subjuguant et très attachant ! De zombie « banal », il se transforme en ode à l’espoir pour les siens et les humains. Tout en douceur, on suit son évolution et sa rébellion contre sa « race ». Car R n’est pas un zombie comme les autres et sa rencontre avec Julie va accélérer la métamorphose…

Julie est une jeune femme forte en caractère, son destin changera le jour où R, un zombie très différent lui sauvera la vie lors d’une attaque. Après avoir été barbouillée de sang de zombie, pour masquer son odeur appétissante, Julie est entraînée de force par R qui l’emmène chez-lui. Il vit dans un 747 situé dans un aéroport qui est abandonné de toute vie humaine… Mais, dites-moi, avez-vous remarqué la subtilité des prénoms de nos deux protagonistes ? R(oméo) et Julie(tte) ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Personnellement je trouve le clin d’œil très habile ^^

L’histoire est intrigante, touchante et écrite d’une manière très poétique. La plume de l’auteur est légère et envoutante. Elle nous emmène dans un monde dévasté par le retour des morts, mais dans lequel il subsiste un espoir de rédemption. L’Amour avec un grand « A » en sera peut-être la clé ?

Les zombies d’Isaac Marion sont présentés de façon originale et positive. Ils sont plus subtils que ce dont on a l’habitude de voir… Ils vous étonneront à plus d’un titre tout au long de votre lecture, croyez-moi ! J’ai trouvé cette histoire très innovante et entrainante. Elle est entrecoupée de flashback et nous suivons en parallèle les aventures de R et d’un autre personnage dont je ne vous ai pas encore parlé : Perry. Mais sur ce dernier, je n’en dirai pas plus, afin de ne pas vous spoiler 😉

Pour conclure, je dirais que ce roman a été une révélation pour moi qui lis beaucoup de livres sur les zombies. Il est le seul à m’avoir laissé une impression aussi positive. Ce roman est différent, il est plein d’humanité et m’a surprise tout au long de ma lecture ! Je n’ai rien d’autre à vous dire à part « jetez-vous dessus, vous ne serez pas déçus ! » ^^

Note : 10/10 (Un gros coup de coeur !)

Laisser un commentaire