La cité de l’oubli de Sharon Cameron

 

Titre : La cité de l’oubli
Titre original : The forgetting
Auteur : Sharon Cameron
Édition et Parution : Editions Nathan, 2017
Nombre de pages : 462

Quatrième de couverture : Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent l’Oubli, un mystérieux phénomène qui efface leur mémoire. Pas celle de Nadia. Elle seule n’a pas oublié. Elle seule se souvient que se père a profité de ce bouleversement pour l’abandonner… Le nouvel Oubli approche. Nadia doit percer le secret de cette fatalité avant que sa famille ne vole à nouveau en éclats. Avant que la ville ne sombre encore une fois dans le chaos.

 

“Pour ceux qui oublient, perdre la mémoire doit être une sorte de mort.

“Tu t’inquiètes tellement à cause d’hier et à cause de ce qu’il pourrait arriver demain, que tu oublies qu’il y a un maintenant.”

 

Cela faisait un bon moment que je n’avais plus dévoré une dystopie avec autant d’avidité. J’ai beaucoup aimé le concept très original et novateur de cette histoire qui est : l’amnésie collective.

En effet, tous les douze ans, les habitants de la ville de Canaan subissent l’oubli. Ils oublient tout de leur vécu et qui ils sont. Pour remédier à cela, ils sont tous obligés de conserver sur eux un livre qui leur sert de “journal intime”. Ils y consignent toute leur histoire. Cela afin de leur permettre de se souvenir, après l’oubli.

Cependant, Nadia, elle n’oublie pas. La manière dont son père la abandonnée, combiné au fait qu’elle s’en souvient, lui insuffle un courage et une détermination à toute épreuve. Quotidiennement, elle bafoue les règles établies afin de comprendre pourquoi les choses se passent telles qu’elles se passent.

La jeune fille, sort quotidiennement hors des enceintes du mur dans ce qui est un véritable no man’s land où la nature a repris ses droits. Son acharnement et sa perspicacité vont finir par payer puisqu’elle y fait une découverte étonnante qui remet tout en question. Certaines choses ne sont pas toujours comme elles semblent l’être !

Un jour, elle se fera surprendre par Gray, un jeune homme de son âge avec qui elle à grandi et qui finira par devenir son meilleur allié. A votre avis, parviendront-ils, ensemble, a changer l’histoire et le destin des habitants de Canaan ? Pour le savoir, je vous invite chaleureusement lire ce roman pour le découvrir !

Je me suis facilement attachée à la plupart des personnages, Nadia, fille de la teinturière est une rebelle qui n’obéit pas aux règles établies par sa société, ce qui lui permettra de découvrir la vérité. De même pour Grey, fils du souffleur de verre, jeune homme charismatique au tempérament de feu. 

Mon cœur a palpité lors de cette lecture ! Le rythme y est soutenu et l’histoire est recherchée, originale, surprenante ! D’un chapitre à l’autre, des éléments nous parviennent, disséminés çà et là. On suppose, mais, clairement, on ne sait pas à quoi s’attendre ! On est ballottés à droite et à gauche sans comprendre exactement ou cette histoire va aboutir.

C’est seulement lors de la seconde partie de ce roman que tous les éléments finiront par se mettre en place. Les “découvertes” qu’ils vont faire sur leur existence sera à la hauteur de mes espérances ! C’est grâce à cela que ce roman gagne, à mes yeux, son statut de livre coup de cœur, car je trouve qu’il s’agit d’une belle apothéose pour une belle dystopie !

Si l’histoire telle qu’elle se termine ici pourrait se suffire à elle-même. Certains aspects bénéficieraient néanmoins d’être approfondis afin de répondre aux quelques questions laissées en suspend a l’issue du tome 1. A ce propos, J’ai pu voir sur Goodreads qu’un tome deux était sorti aux États-Unis. J’espère de tout coeur qu’il sera traduit en Français !

10/10 (Une lecture coup de cœur un must !)

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.