La première phrase des vingt derniers livres que j’ai lus


Troupe 52 de Nick Cutter
« Chers lecteurs, nous venons de recevoir des nouvelles effarantes de l’un de nos avant-poste les plus isolés, la petite communauté de pêcheurs de Lower Montague, à l’Île-du-Prince-Edouard. »

Une nuit à tuer de Vincent Knock 
« 7 ans plus tôt… »

La servante écarlate de Margaret Atwood
« Nous dormions dans ce qui fut autrefois le gymnase. »

Le camp de Christophe Nicolas 
« La nuit est claire, les étoiles nombreuses. »

La triste fin du petit enfant huître et autres histoires de Tim Burton
« Brindille aimait bien Allumette. »

La fin des mystères de Scarlett Thomas
« Vous avez un choix possible. »

L’apôtre de l’ombre d’Oxanna Hope 
« L’homme contempla le trou béant devant lui. »

Au creux de ma main : Tu n’es plus rien d’Oxanna Hope 
« Après avoir fermé la porte derrière elle, Emily déposa son manteau sur un meuble à proximité, puis sans perdre une minute, elle s’engagea dans l’escalier. »

Les substituts, tome 1 de Johan Heliot  
« Le camion vient tôt. »

Les substituts, tome 2 de Johan Heliot 
« Un frémissement dans le feuillage. »

La Sélection, tome 3 : L’élue de Kiera Cass 
“Cette fois-ci, c’est quand nous sommes réunies dans la Salle des Banquets, où Silvia nous inflige une énième leçon sur le protocole, que des briques volent à travers une fenêtre.”

La Sélection, tome 4 : L’héritière  de Kiera Cass 
“J’ai toujours été incapable de retenir mon souffle pendant sept minutes.”

La Sélection, tome 5 : La couronne de Kiera Cass 
“— Je suis désolée, dis-je en me préparant à l’inévitable réaction qui ne manquerait pas de suivre.”

Wonderland de Jennifer Hillier 
“L’aube éclairait à peine le ciel quand Blake Dozier pénétra en douce dans l’enceinte de Wonderland.”

Le meilleur des mondes de Aldous Huxley 
“Le remords chronique, tous les moralistes sont d’accord sur ce point, est un sentiment fort indésirable.”

Kinderzimmer de Valentine Goby 
“Elle dit mi-avril 1944, nous partons pour l’Allemagne.”

Le pacte interdit de Henry Bellotto 
“— Putain de temps! Ça tombe comme vache qui pisse!”

Nil, tome 1 de Lynne Matson 
“La chaleur. Une chaleur dévorante, inexplicable, étouffante comme la fumée, brûlante comme le feu.”

Nil, tome 2 : Le secret de Nil de Lynne Matson 
“La terre a tremblé. On aurait dit que Hadès avait perdu son calme.”

Nil, tome 3 : La colère de Nil de Lynne Matson 
“Paulo a cligné des yeux, lentement, et a retrouvé ses esprits. Les couleurs, les sons, les odeurs sont soudain devenus très clairs.”

2 commentaires à La première phrase des vingt derniers livres que j’ai lus

  • Zina  dit:

    Je l’avais fait une fois ce thème là, je l’aime bien 🙂

    • Tristhenya  dit:

      Je suis contente que ça te plaise 😉 Une excellente journée à toi !

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.