Les perles à repasser, c’est quoi ?

 

C’est quoi ? Les perles à repasser, sont des petites perles cylindriques en plastique creusées en leur centre. Selon le rendu souhaité, elles sont placées sur des plaques à picots qui permettent aux perles de rester en place pendant la création. Une fois l’œuvre terminée, il suffit de la recouvrir avec du papier sulfurisé et de la repasser sur toute sa surface afin que les perles fondent sous la chaleur et se soudent entre elles.

Les différentes marques : HAMA, Perler BeadsNabbi Beads, Photo PearlsSES, Ikea Pyssla

Où peut-on les trouver ? On trouve les perles à repasser en magasins de loisirs créatifs (les magasins Creacorner de Wavre et de Waterloo en ont un beau rayon !). Mais aussi sur Internet.

Prix indicatif et contenance : Divers prix pour divers contenants, Google est ton ami 😉

 

Ce que j’en pense :

A la base destinées aux enfants de + de 5 ans, j’ai pu constater ces dernières années une utilisation beaucoup plus adulte de ces petite perles. Une nouvelle dénomination est apparue en même temps : Le Pixel Art est une pratique qui consiste à utiliser des images pixélisées (généralement issues de mangas ou de jeux-vidéo) que l’on reproduit grâce aux perles à repasser. Cela peut être du plus joli effet pour ornementer un mur, par exemple ou comme décoration à poser sur un meuble sous forme de cadre ou autre.

La geek dans l’âme que je suis n’a pas su résister à ce loisir créatif bien sympathique et distrayant qui me permet de créer des décorations de mes personnages télévisés préférés ! 😀 Sailor Moon, Pokémon ou encore les personnages de Disney, tous sont réalisables en pixel art et de nombreux modèles sont disponibles sur la toile (en particulier sur Google image ou Pinterest) au cas où l’inspiration vous manquerait 😉

Et si ces modèles là ne vous suffisent pas, il est également possible grâce à un logiciel de pixéliser toutes les images que vous voulez ! De même, n’hésitez pas a aller voir les modèles de points de croix car ils peuvent convenir également, dans la plupart de cas !

Il y a des modèles très simples qui ne nécessitent qu’une seule plaque, mais il y à également des modèles beaucoup plus complexes et de grande taille qui nécessitent plusieurs plaques reliées ensembles. Plus la réalisation sera grande et plus elle sera réaliste à l’œil.

Il est également possible de créer des portraits de vos photos en perles à repasser, le résultat est généralement original et du plus bel effet. Je n’ai pour ma part, encore jamais fait de portraits réels car cela nécessite une grosse quantité de perles et surtout de nombreuses nuances de couleurs. Mais, un jour peut-être je tenterai l’expérience 😉

Diverses marques de perles existent sur le marché, mais les plus connues en Belgique sont les perles Hama, les Nabbi Beads et les SES. On les trouve généralement en multiples contenants telles que les tonneaux, les pots, les kits en boites, les recharges par couleur, etc. Il existe également des plaques diverses de tailles et de formes différentes.

 

 

 

 Ces perles existent en trois dimensions (Maxi et Mini, uniquement dans la marque Hama !):
Les maxi (10,0 mm Ø) – à partir de 3 ans
Les midi (5,0 mm Ø) – à partir de 5 ans, ce sont les plus couramment utilisées
Les mini (2,5 mm Ø) – à partir de 10 ans

Pour mes créations, j’utilise les perles de format midi, des marques Hama, Nabbi Beads et Photo Pearls. Ce loisir créatif semble simple en apparence, mais à mon sens, la plus grande difficulté réside dans la dernière étape : le repassage ! Il doit être parfaitement dosé au risque de ruiner sa création en deux temps, trois mouvements… Pour ce faire, on utilise un papier spécial, dit papier à repasser, qui ressemble à du papier sulfurisé. Généralement les packs de perles incluent le papier à utiliser et il est possible d’en acheter à part.

Pour le repassage, il faut préchauffer le fer à repasser à haute température et couper la vapeur ! Car celle-ci pourrait abîmer les perles. Ensuite, recouvrir votre création de perles avec le papier et presser doucement en bougeant le fer dans un mouvement circulaire jusqu’à ce que les perles soient soudées entre elles. Attention de ne pas faire sauter les perles en dehors de leur picot. Il vaut mieux commencer par repasser les perles du bord pour finir par le centre. Quand tout es soudé, il vous suffira de placer des livres lourds par-dessus le papier pour aplanir la surface, sinon, ça risque de gondoler. Laissez refroidir quelques minutes.

Pour ma part, j’utilise une petite technique découverte sur Internet, pour ne pas abîmer mes plaques lors de la phase du repassage. C’est la technique du masking tape qui consiste à coller des bandes de ruban de masquage sur les perles et ensuite, décoller la création du support avant de la repasser.

Les petites créations sont les plus simples à repasser, mais quand il s’agit de plus grandes créations, l’affaire se corse ! Pas évident de parvenir à faire fondre les perles uniformément. C’est vraiment l’étape la plus galère pour moi et c’est ce qui me décourage parfois… Je me demande comment font ces personnes qui réalisent un repassage parfait, sans trous et sans faire fondre les perles de l’autre côté. Je ne baisse pas les bras, un jour j’y arriverai 😀

Les nuanciers sont variés et assez complets suivant les marques, il existe des perles de couleurs ordinaires, mais aussi des fluorescentes, des phosphorescente, à paillettes, bicolores, pastels : il y en a vraiment pour tous les goûts !

Progressivement, et au fil du temps, je me suis constitué un beau petit stock de perles qui varie constamment en fonction de mes réalisations ^^ Elles sont rangées par couleur comme vous pouvez le constater et j’utilise pour ce faire des bouteilles d’eau vides et des petites armoires à tiroir facilement trouvables dans les magasins de bricolage.

Voilà, après cette introduction sur le Pixel-Art, je publierai très bientôt un article sur mes créations en perles à repasser ! J’espère que vous serez au rendez-vous ! 😉 Mais en attendant, voici mon stock actuel de perles 😀 J’ai de quoi faire encore longtemps 😛
 
 

Les plus :
+ Un large choix de couleurs si on associe les différentes marques+
+ La possibilité infinie de choses à créer +
+ Pour tous les âges (le repassage nécessite bien sûr la présence d’un adulte !) +

Les moins :
– L’étape du repassage –
– Quand il te manque des perles pour finir une réalisation –
– Quand tu fais malencontreusement tomber ta réalisation, et que tu peux tout ramasser et tout recommencer ! grrr, lol ^^ –

 

4 commentaires à Les perles à repasser, c’est quoi ?

  • Adely  dit:

    Hello,
    Ici ce sont les enfants qui sont fans ! Merci pour l’astuce d’aller chercher des modèles sur le net. je n’y avait pas pensé et cela donnera à mes loulous un beaucoup plus grand choix de dessins et m’évitera d’acheter trop de plaques différentes !

    • Tristhenya  dit:

      De rien, c’est avec plaisir pour l’astuce des modèles sur Internet 😉 Tu verras, il y en a vraiment beaucoup, du plus simple au plus compliqué ! Tes loulous auront beaucoup d’heures d’amusement en perspective avec tout ça 😉 N’hésite pas à t’y mettre avec eux, tu verras c’est une activité très sympa !

  • Le chat Mallow  dit:

    J’ai toujours voulu essayer les perles à repasser 🙂 Bel article qui donne envie de s’y mettre!

    • Tristhenya  dit:

      Merci ^^ Je suis très heureuse que mon article t’ait donné la motivation 😀 Si tu t’y mets, n’hésite pas à partager tes créations avec nous 😉

Laisser un commentaire