Comment parler le Belge et le comprendre (Ce qui est moins simple) de Philippe Genion

 

Titre : Comment parler le Belge et le comprendre (ce qui est moins simple)
Auteur : Philippe Genion
Édition et Parution : Points (Points Goût et Mots), 2010
Nombre de pages : 175

Quatrième de couverture : Un dictionnaire des expressions belges les plus imagées, porté par un auteur 100% belge qui manie l’autodérision à la perfection.DOUFFE : cuite. « Mon vieux, je me suis pris une de ces douffes, pourtant, j’avais pas bu grand’chose, juste une petite douzaine de duvel ». Voir aussi : une GUINZE. Exemple « pfioouuu ti je m’suis tapé une guinze d’un mètre ! ». BROTCHER : verbe wallon intraduisible en français. Si vous prenez un gros morceau de beurre mou dans la main, et que vous fermez le poing, le beurre passe entre les doigts : ça brotche. Idem entre les doigts de pieds si vous écrasez une grosse flatte de vache à pieds nus.

 

Etant moi-même belge, (depuis le temps que je l’affiche sur ce blog, vous l’aurez compris ^^), je me suis toujours énormément intéressée à notre culture, notre vocabulaire et autres « Belgicismes » bien de chez nous 😀 Cela me fait toujours bien rien rire quand parfois je suis confrontée à quelqu’un qui n’as pas compris ce que j’ai voulu dire.

Car, en effet, nous le peuple belge avons beaucoup d’imagination pour désigner certaines choses du quotidien, mais qu’on ne relève pas forcément car on est habitués de les nommer comme ça. Alors, le jour où j’ai croisé ce livre au détour d’un rayonnage de la bibliothèque, je me suis dit pourquoi-pas ?! Et je l’ai emprunté ^^

Présenté sous la forme d’un dictionnaire, nous y découvrons les spécificités propres au langage belge. Celui-ci se démarque cependant des autres dictionnaires du même type car son approche est plus humoristique et moins encyclopédique. Philippe Genion est un auteur qui as beaucoup d’humour et qui n’hésite pas à se lâcher.

Toutefois, je dois avouer que par moments, j’ai déploré son humour trop en dessous de la ceinture voire un peu trop vulgaire ! Aussi, l’auteur, ne nous cache pas non plus son animosité envers certaines expressions utilisées par nos voisins, les Français et les tourne souvent en dérision !

Mais bon, dans un sens ils font pareil avec nous, alors ils ne peuvent pas trop nous en vouloir, ce n’est pas bien méchant 😉 Et puis, un peu d’humour, ça ne fait de mal à personne, n’est-ce-pas ?!

En le lisant, j’y ai moi-même (re)découvert beaucoup d’expressions que je ne connaissais pas ou que j’avais très peu entendues. Ecrit avec (je me répète) beaucoup d’humour et de simplicité, ce dictionnaire que n’est finalement pas très épais se lit d’une traite et vous provoquera des bonnes crises de fous-rires, je vous le garantis ^^

Je recommande ce dictionnaire « Comment parler le Belge et le comprendre (Ce qui est moins simple) » à tous les francophones de tous les pays, histoire d’approfondir un peu vos connaissances sur les termes utilisés chez nous, et peut-être (surement) vous marrer un bon coup ! 😀 

Je profite également de cette chronique pour vous souhaiter, a vous tous mes chers compatriotes, une excellente fête nationale ! 😉 Profitez-bien et amusez-vous !

 

5/10 (Une lecture divertissante !)

6 - Lecture divertissante !

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.