L’apôtre de l’ombre de Oxanna Hope

 

couverture livre l'apôtre de l'ombre oxanna hope Titre : L’apôtre de l’ombre
Auteur : Oxanna Hope
Édition et Parution : Rebelle (Sans visage), 2016
Nombre de pages : 368

Quatrième de couverture : Les monstres sont partout. Ils ne revêtent simplement pas toujours la même apparence. La vague de crimes à laquelle sont confrontés Thomas Van Eecke et son collègue Maxime Lanier, officiers à la PJ lyonnaise, fait partie de ces horreurs dont personne n’a envie de s’occuper. Entre découvertes macabres et révélations teintées d ésotérisme, les nerfs des deux policiers vont être mis à rude épreuve. Et si derrière tous ces mystères se dissimulait autre chose ? Quelque chose de pire encore, comme un mal qui vous ronge et finit par vous détruire de l’intérieur. Parce que les monstres ne sont pas toujours ceux que l on croit…

 

« Comme pour tous parents, la venue au monde de leur premier enfant représentait tout ce pour quoi la vie vaut d’être vécue. Donner de soi, donner de sa chair, de son amour pour créer un être miniscule qui se résume à un compromis entre deux personnes qui s’aiment… C’était sans doute ce que l’on pouvait appeler une parcelle de paradis. »

 

 

Après mon énorme coup de cœur pour « Lebenstunnel« , je voulais absolument découvrir la plume d’Oxanna Hope dans un autre registre littéraire, ici en l’occurrence un thriller sous fond d’ésotérisme. Et… Je n’ai absolument pas été déçue puisque je l’ai dévoré du début à la fin !

Cette histoire extrêmement prenante et originale met en scène deux enquêteurs de la PJ Lyonnaise Maxime Lanier et Thomas Van Eecke. Deux personnages opposés, mais pourtant complémentaires qui se retrouvent sur une affaire de meurtre totalement terrifiante ! L’assassinat odieux d’une fratrie de quatre enfants dont le plus jeune à 10 ans à peine…

Cependant, nos deux compères ne sont pas au bout de leur surprise et cette affaire prend une tournure mystérieuse quand ils découvrent un pentagramme dessiné sur l’un des murs de la maison et un dessin très étrange sur le crâne des quatre enfants… Tout porte à croire qu’il s’agit d’un crime ritualiste, mais dans quel but ?

A partir de ce moment, aucun répit ne leur sera permis, puisque peu de temps après un crime similaire avec le même modus operandi se produit au sein d’une autre famille également composée de quatre enfants… Et si Maxime, cartésien à l’extrême réfute le côté ésotérique de la chose, Thomas, lui est convaincu qu’il se trame quelque chose de pas clair.

D’emblée, il décide de prendre les choses en main et se rends dans une boutique de magie afin de questionner la vendeuse à propos du pentagramme découvert sur les lieux du meurtre… C’est à partir de ce moment que nous découvrons en même temps que Thomas, la douce et mystérieuse Marianna qui ne laissera pas de marbre malgré le fait qu’il soit marié…

Au niveau des personnages, je dois dire que Maxime et surtout Thomas, sont très intéressants à découvrir car ils ont tous deux un caractère bien trempé, mais surtout ils sont très humains ! Ils ont des faiblesses et des états d’âmes comme tout un chacun ce qui apporte un côté très réaliste à cette histoire et les rends très attachants.

Encore une fois, j’ai pu remarquer que l’auteure apprécie vraiment de malmener ses personnages et qu’elle adore les mettre à l’épreuve ! En particulier le pauvre Thomas sur qui le sort va s’acharner du début à la fin ! Le pauvre, en plus de ses problèmes de couple, il va devoir faire face à des terribles révélations que ne les laisseront pas indemne.

Sans aucun doute, Thomas est le personnage que j’ai préférés dans ce roman, Maxime étant laissé plus de côté… Je me suis prise d’affection pour cet homme qui se cherche tout au long de cette histoire… Perdu et désœuvré, on n’a qu’une seule envie, le rassurer et le consoler des toutes les horreurs qu’il va découvrir au fil de l’avancée de l’enquête.

Au niveau de l’écriture, le style d’Oxanna Hope est toujours aussi envoûtant et sa plume reste très dynamique. Elle mélange savamment enquête policière et ésotérisme en nous faisant vivre une aventure littéraire de plus en plus angoissante au fil des pages. Aussi, j’ai beaucoup apprécié le fait que les chapitres soient courts, car ça apporte énormément de rythme au récit.

Le final quant à lui m’a laissée sur les fesses, car je ne m’y attendais pas du tout ! Et même si on se doute très rapidement de l’identité du meurtrier, ça ne gâche en rien le plaisir car le lecteur n’est pas à l’abri d’autres surprises de taille ! En conclusion, c’est un thriller sombre, original et captivant que je vous conseille absolument !

 

9/10 (Pratiquement un coup de cœur, foncez !)

2 commentaires à L’apôtre de l’ombre de Oxanna Hope

  • David  dit:

    Je crois que ma wishlist va t’apprécier. Mon portefeuille un peu moins^^.

    • Tristhenya  dit:

      Hahaha, oui, ton portefeuille va vraiment me haïr à force ! 😀

Laisser un commentaire