Projet Harmonie de Christophe Nicolas

Titre : Projet Harmonie
Auteur : Christophe Nicolas
Edition et parution : Editions du Riez (Sentiers obscurs), 2012
Nombre de pages : 330

Quatrième de couverture : Yannick Diaz, journaliste dissident, vient de perdre sa place au Républicain suite à l’écriture d’un essai sur les médias qui n’épargne personne. Depuis son malaise en direct sur le plateau d’un débat télévisé, d’étranges images se bousculent dans sa tête : l’épidémie de grippe qui s’étend en Amérique latine, le visage bouffi du ministre de l’Intérieur et le nom d’un laboratoire ! LAMIPROH. D’où viennent ces souvenirs qui ne sont pas les siens ? A peine évoque-t-il ses visions que son confident est assassiné. Accusé du meurtre, la police aux trousses, il doit trouver les preuves de son innocence. Mais il y a plus en jeu que son seul avenir. Peut-être celui de l’humanité tout entière !

Après « Un Autre », Christophe Nicolas nous démontre une nouvelle fois sa grande maîtrise du suspense avec ce thriller frénétique.

 

Extrait choisi :

« Yannick venait de faire le rêve le plus long et le plus cohérent de toute sa vie. Pourtant, à  son réveil, il ne se souvenait de rien. C’était le son de la télévision qui l’avait tiré du sommeil.
Il était allongé sur un drap qui crissa comme du plastique lorsqu’il bougea la jambe. Il avait l’impression que sa tête allait exploser. Ce n’était pas de la douleur. C’était une sensation nouvelle. Comme si son cerveau était plus gros que d’habitude. Il attendit d’avoir complètement recouvré ses esprits avant d’ouvrir les yeux.
Il se trouvait dans une chambre d’hà´pital. Un homme d’une cinquantaine d’années était étendu das le lit voisin, un masque à  oxygène sifflant contre sa bouche.
– Vous êtes réveillé, constata celui-ci d’une voix étouffée. C’est la télé qui vous dérange ? ajouta-t-il en désignant l’écran accroché au mur.
Yannick ne répondit pas tout de suite. Il interrogeait sa mémoire pour retrouver la raison de sa présence ici. Une fois encore, cette sensation d’immensité, de saturation. En se concentrant suffisamment, il réussit toutefois à  reconstruire le déroulement des derniers événements répertoriés. Dans l’après-midi, il s’était rendu au studio de la chaîne du càble pour l’émission. On l’avait maquillé. Puis il avait participé au débat.
Ses souvenirs s’arrêtaient là . »

Mon avis :

Quand je tenu ce livre dans mes mains pour la première fois, je n’ai pu m’empêcher de m’attarder un long moment sur l’illustration très intrigante de la couverture. J’y ai bien sûr reconnu les traits de crayons de Bastien Lecouffe-Deharme qui a également dessiné la couverture du précédent roman des éditions du riez que j’ai lu il y a peu, « La loi du désert ».

Dès la lecture des premières pages de ce thriller sur fond de science-fiction nous sommes plongés dans la vie Yannick Diaz, un journaliste rebelle venant de perdre son emploi au Républicain suite à la parution de son dernier essai très cassant sur les médias. Alors qu’il participe à un débat télévisé en direct, Yannick a un malaise et s’effondre. Depuis cet instant, des visions étranges l’assaillent et les souvenirs de la vie d’un autre s’insinuent dans sa mémoire. Un nom : Lamiproh lui revient sans cesse à l’esprit et titille sa curiosité! Il le sent, il tient là, le scoop du siècle !

Il se rend alors chez Mathias, un ancien collègue, ami et confident pour lui faire part de ses découvertes ! Malheureusement, les choses ne vont pas se passer comme prévu et ce dernier va se faire assassiner brutalement devant les yeux ébahis de Yannick. Accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, il s’engage alors dans une course poursuite effrénée ! Qui sait, le destin de l’humanité est peut être entre ses mains ?

Autant vous le dire tout de suite, j’ai pris beaucoup de plaisir en lisant ce roman ! L’auteur parvient d’une main subtile, à plonger le lecteur dans cet univers très particulier. Le rythme de l’histoire est soutenu, les chapitres sont courts et les multiples rebondissements sont fréquents. C’est haletant ! Les personnages sont attachants, on sursaute avec eux et on est triste quand ils nous quittent ! Même s’ils ne sont pas très profonds, on prend plaisir à les découvrir et à les voir évoluer tout au long de la lecture !

Un seul regret ? Une fin que j’ai trouvée un peu trop rapide, et quelques événements bâclés trop vite à mon goût ! j’aurais bien aimé en savoir plus et avoir plus de détails sur toute cette histoire ! Appel à l’auteur, si un deuxième tome, comblant ces quelques petites lacunes verrait le jour, je l’achêterais sans hésitation 😉

Finalement, c’est un roman que j’attendais avec impatience, ce fût une très bonne découverte et je vous quitte à présent, en remerciant les éditions du Riez pour cette agréable lecture !

Note : 7/10 (Une excellente lecture, n’hésitez pas !)

7 - Excellente lecture, n'hésitez pas !

Laisser un commentaire