Zombie Planet, tome 3 de David Wellington

Titre : Zombie Planet
Titre original : Monster Planet
Auteur : David Wellington
Edition : Milady, 2010
Nombre de pages : 400

Quatrième de couverture : Douze ans se sont écoulés depuis que les morts-vivants, après avoir envahi Manhattan, puis les Etats-Unis, se sont emparés de la quasi-totalité de la planète en dévorant ses habitants. Une rescapée, Sarah, décide de sauver son ancien protecteur, le Somalien Ayaan, des griffes du tsarévitch, le plus puissant des maîtres zombies qui brigue la domination mondiale. Mais les humains sont de moins en moins nombreux. Les vivants ont connu l’enfer et pourtant le pire reste à venir. Parviendront-ils à  survivre sur cette planète désolée après tant d’épreuves ?

 

Extrait choisi :

« La seule chose plus importante que l’Apocalypse, c’était ce qu’on allait faire après. Ce qui était le plus important, c’était ce qu’on avait choisi de faire après la fin du monde.
– Le jour suivant, répéta Sarah. C’est ça la réponse. La seule chose plus importante que la fin du monde, c’est le jour d’après. »

Mon avis :

Ce troisième opus est une grosse déception… Je me suis par moment franchement emmerdée pendant cette lecture… Certes, il y à quelques rebondissements, l’histoire se tient (plus ou moins !), mais je n’ai pas accroché du tout, donc voila, c’est dommage, mais c’est comme ça…

J’aime les histoires de zombies normales, de celles où les gens tentent de survivre dans un monde en proie au chaos, de tenter de comprendre le pourquoi d’une épidémie, de ressentir ce que l’être humain éprouve devant un ennemi qui n’agit que par instinct. Ici, il y a beaucoup trop de chipotages, entre les zombies pensants, les fantômes, les âmes et tout le toutim… On s’y perd et ça gâche tout.

De plus, l’histoire et l’intrigue sont franchement bof bof, on à droit a une course poursuite du début à la fin et qui n’en finit jamais. Pour finir ce qui n’arrange rien, les personnages ne m’ont pas semblé attachants du tout et même si les petits soucis de traduction ressenti dans les deux précédents tomes s’améliorent au fil de la lecture, que l’écriture est claire et qu’il y a de l’idée : le rythme n’est pas soutenu ! L’auteur en fait trop et du coup on s’y perd.

Alors, Comme vous l’aurez compris ce troisième tome ma énormément déçue comparé aux deux premier qui étaient pourtant assez bon et tenaient bien la route.

Note : 4/10 (Une lecture soporifique à souhait…)

4 - Lecture soporifique à souhait...

Laisser un commentaire