Enfants maudits de Jean-Paul Picaper et Ludwig Norz

Titre : Enfants maudits
Auteur : Jean-Paul Picaper et Ludwig Norz
Édition et Parution : J’ai lu, 2005
Nombre de pages : 442

Quatrième de couverture : Ils sont près de 200 000. Nés des amours interdites d’une Française et d’un Allemand, ils sont ces innocents qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ont payé le prix de la rancoeur. A travers des témoignages poignants, parfois à la limite du soutenable, la vie de ces enfants déchirés nous apparaît dans toute sa cruauté. Car bien souvent, le départ ou la mort de leur géniteur n’a marqué que le début d’une longue période de souffrances : douleurs morales de l’orphelin en quête d’identité, douleurs physiques de ces enfants du péché devant expier les erreurs de leurs mères. C’est à ces milliers d’individus que la honte a voués au silence que Jean-Paul Picaper et Ludwig Norz rendent ici la parole. Et, aussi, un peu de dignité.

 

Mon avis :

Très professionnel, sans aucun jugement ni dénigrement, les deux auteurs nous livrent ici une série de témoignages poignants sur les enfants de la deuxième guerre mondiale. Les enfants de boches comme on les surnommait autrefois, nés d’une mère Française et d’un père Allemand, ceux-ci n’ayant commis qu’un seul crime, celui de naître…

Rejetés par la société de l’époque dont les mœurs étaient très différentes de celles d’aujourd’hui, ces enfants, devenus adultes ont souffert et souffrent encore pour certains de tant d’injustice et d’intolérance. Etant donné le « tabou » de ce sujet à l’époque, ce livre (le seul je pense) permet à toutes ces personnes de sortir de l’anonymat et de raconter leur histoire avec beaucoup d’émotion et de sensibilité.

Certains d’entre eux se sont lancés sur les traces de ce père Allemand disparu avec l’aide de la WASt (service d’information des Archives de la Wehrmacht à Berlin). La WASt a d’ailleurs décidé d’apporter son aide en éditant un petit formulaire encarté dans cet ouvrage.
Quelques uns ont grâce à ce service pu retrouver leur père biologique et en même temps combler ce vide qui les ronge depuis tant d’années… D’autre poursuivent inlassablement leur quête.

Je leurs souhaite a tous et de tout cœur de trouver un jour toutes les réponses a leurs questions afin qu’ils puissent vivre mieux leur singularité. Je vous conseille à tous et à toutes de lire ce livre empli d’espoir.

Note : ../10 Désolée mais je ne préfère pas noter les histoires vraies qui relatent de telles souffrances, je ne les notent pas par respect pour ces personnes ainsi que pour leur histoire vécue… Merci de votre compréhension.

Laisser un commentaire