La loi du désert de Franck Ferric

Titre : La loi du désert
Auteur : Franck Ferric
Edition : Editions du Riez (Brumes étranges), 2009
Nombre de pages : 295

Quatrième de couverture : Après des siècles de conflits, le monde n’est plus qu’un vaste désert où des Cités-Etat se sont substituées aux nations. Dans cet univers hostile et décadent, Mathian, soldat dans l’Armée Républicaine de Salina, aidé de son ami Blaine, part à la recherche de son frère Raul, récemment banni de la cité. Ils vont devoir affronter les grands espaces, la chaleur, une violence omniprésente et un adversaire insaisissable : les blafards.

 

Extrait choisi :

« Tu vois, ici, on ne retient rien. Le désert efface tout, hommes, bêtes, cités. Les mémoires s’éteignent avec ceux qui les portent, quand ils meurent. Ils ont beau faire ce qu’ils veulent, gesticuler à la guerre, avoir de l’argent, construire des choses pour leurs gosses : les gens crèvent comme ça, avec leurs histoires, petites ou grandioses et, de leur vie, il ne reste rien. Au fond, aux yeux du monde, on est des courants d’air. On flotte comme ce vieux ballon et on fait ce qu’on peut pour avoir l’air d’exister, prendre autant de place que possible avant de disparaître. C’est tout. Du vent ! Mais toi tu sais écrire. Alors si tu veux bien, note tout ça, ce que tu vois là et ce que je te raconte, dans ton cahier. »

Mon avis :

Ceci est un roman de science-fiction se passant principalement dans un désert qui s’étend à perte de vue. D’emblée la trame de l’histoire nous est révélée : Un soldat, prénommé Mathian part avec l’aide de son ami Blaine à la recherche de son frère Raul banni de la société et envoyé dans le no man’s land, un lieu dont on ne revient jamais…

Nous suivons en alternance le périple de ces deux personnages courageux et forts en caractère… Leurs routes seront semées d’embuches et de blafards, sorte d’humains mutants très pâle de peau et cannibales. Ils vivent dans des galeries sous le sable du désert et sont combattus par l’armée… Les deux frères finiront-ils par se retrouver après une traversée aussi harassante ?

Durant ma lecture des 30 premières pages, j’ai eu un peu du mal à entrer dans l’histoire, à cause du contexte peut être, je ne sais pas… Il n’empêche que progressivement je me suis laissée emportée par cette aventure entrainante et que finalement, je l’ai bien appréciée ! Le rythme et les rebondissements accroissent tout au long de la lecture et les énigmes sont nombreuses.

Les protagonistes, Mathian et Raul sont très complexes et il est très intéressant de les suivre lors de leur traversée du désert. J’ai particulièrement apprécié Mathian pour son dévouement et sa persévérance. Il risque sa vie dans le seul et unique but de rassembler sa famille, ce qui est, il faut bien l’avouer, une belle preuve d’amour pour les siens. Mais le personnage que j’ai préféré par-dessus tout est sans aucun doute Riot, une blafarde mystérieuse qui a directement piqué ma curiosité. Il est dommage que Riot apparaisse et disparaisse aussi vite car j’aurais aimé en savoir plus à son sujet.

Même si ce roman se passe principalement dans le désert, certains autres lieux sont à découvrir, mais je ne peux pas vous en dire plus, sinon votre lecture s’en trouverait gâchée… Certaines scènes m’ont particulièrement marquée (Attention spoiler !) le rituel autour du feu de camp était très étrange, la traversée des tunnels était terriblement oppressante et la découverte de la bibliothèque était excitante…

Le style d’écriture de l’auteur est entrainant, rythmé et fluide. Les dialogues sont simples et efficaces. Les mots sont choisis avec soin et je dois vous avouer que j’ai même découvert quelques mots que je ne connaissais pas. Mon dictionnaire électronique m’a été bien utile sur ce coup-là et comme on dit, « je me coucherai mon bête ce soir » ^^.

La très jolie illustration de la couverture à été réalisée par Bastien Lecouffe-Deharme. Elle représente parfaitement l’atmosphère de ce roman. Je me demande s’il va y avoir un tome 2 ? Je l’espère ^^ Car j’aimerais beaucoup en savoir plus sur les blafards et en particulier sur Riot… Donc, vous l’aurez-compris, j’ai apprécié et je vous le conseille sans aucun doute !

Note : 7/10 (Une excellente lecture, n’hésitez pas !)

7 - Excellente lecture, n'hésitez pas !

Laisser un commentaire