Mon amie Anne Frank d’Alison Leslie Gold

Titre : Mon amie Anne Frank
Titre original : Memories of Anne Frank : Reflections of a childhood friend
Auteur : Alison Leslie Gold
Edition et parution : Bayard Jeunesse, 2005
Nombre de pages : 162

Quatrième de couverture : Le 7 juillet 1942, Hannah Goslar sonne chez son amie Anne et découvre avec stupeur que la maison est vide. La famille Frank a quitté Amsterdam – sans doute pour se réfugier en Suisse, dit un voisin. A cause des lois anti-juives, le quotidien d’Hannah devient chaque jour plus difficile. Puis tout bascule une nuit de juin 1943, lorsque des soldats nazis frappent à sa porte…

 

Mon avis :

Le jour où j’ai déniché ce bouquin dans une brocante, il a été impossible pour moi de résister à l’acheter ^^ L’histoire d’Anne Frank m’avait énormément touchée quand je l’avais lue il y a quelques années d’ici et j’avais toujours eu l’envie de savoir ce qu’il était advenu de sa meilleure amie Hannah Goslar dont elle parlait énormément dans son journal !

Dès le début de cette lecture nous faisons la connaissance d’Hannah, de ses amies et en particulier d’Anne Frank qu’elle fréquente depuis l’enfance. Hannah nous raconte la journée d’anniversaire d’Anne, les petits secrets qu’elles échangeaient en gloussant et leur passion commune pour les célébrités de cette époque.

Mais un jour, Anne disparait sans laisser de trace ! La rumeur court que toute la famille Frank se seraient réfugiés en Suisse ! Mais ce que Hannah ne sait pas c’est qu’Anne Frank est toujours à Amsterdam et qu’elle se cache avec les siens dans une annexe située dans le grenier du bâtiment ou Otto Frank, le papa d’Anne travaillait ! La petite Hannah est très triste que son amie soit partie et en même temps elle est très heureuse pour elle, car en Suisse ils seront tous en sécurité et surtout, ils seront loin de persécutions Nazies !

Malheureusement, nous savons tous que cela ne s’est pas passé comme ça ! Le Frank ont vécu pendant quelques années dans leur annexe pour finalement être dénoncés et déportés ! D’abord dans un camp de transit et ensuite au camp de Bergen Belsen duquel personne ne reviendra vivant, sauf Otto Frank…

Comme tous les témoignages de guerre, ce roman est très bouleversant et extrêmement touchant ! Cette jeune fille nous raconte son histoire avec des termes simple et nous explique son désespoir et sa peur face à ce monde terrifiant qui l’entoure ! Car Hanna devra, elle aussi, traverser des terribles épreuves ! La faim, la peur, les déportations et la perte de ceux qu’elle aime !

C’est un livre destiné aux plus jeunes, il est très facile et rapide à lire et le style de l’auteur est très agréable car elle a su y apposer beaucoup de sensibilité et de finesse. Il faut savoir que pour écrire ce livre, l’auteure s’est rendue à Jérusalem où Hannah Goslar vit à présent. Elle y a recueilli son témoignage qui a contribué à la naissance de ce livre.

Une lecture qui touche et ne laisse pas indifférent ! Je vous le conseille absolument !

Note : …/10 Désolée mais je ne préfère pas noter les histoires vraies qui relatent de telles souffrances, je ne les note pas par respect pour ces personnes ainsi que pour leur histoire vécue… Merci de votre compréhension.

Laisser un commentaire