Small Favors de Colleen Coover

Titre : Small Favors
Auteur : Colleen Coover
Édition et Parution : La musardine, 2012
Nombre de pages : 217

Quatrième de couverture : « Small Favors est une bande dessinée à travers laquelle moi, qui suis une personne très timide, je célèbre le sexe et les jolies filles qui aiment le sexe. Pour être conforme à mes désirs, cette BD devait être drôle, mignonne, érotique et romantique. Il fallait que ce soit le genre de BD porno qui plairait aux femmes, qui plairait à tout le monde. Voici donc le résultat : l’histoire d’une fille prénommée Annie et de sa petite amie Nibbil. Vous allez découvrir comment elles se sont rencontrées, comment elles sont tombées amoureuses et leurs activités préférées ! », Colleen Coover.

Pas de doute, vous tenez entre les mains un roman graphique de filles pour les filles, à la fois explicite et joyeux. Bisexuelle avouée, la dessinatrice américaine Colleen Coover signe avec Small Favors une BD libérée, empreinte de fantaisie et servie par une somptueuse ligne claire.

 

Mon avis :

J’ai reçu ce livre grâce à la masse critique organisée par le site de Babelio. Je tiens donc à remercier le site Babelio ainsi que les éditions de La Musardine !

J’ai sélectionné cette BD lors de la masse critique car les illustrations me semblaient jolies ! Le résumé m’avait lui aussi beaucoup plu, une histoire cocasse sur fond érotique mettant en scène des jeunes filles attirées par des filles. Ce qui me laissait présager une lecture agréable en perspective !

Sauf que ! Une fois cette bande dessinée en main, grosse déception ! Il ne s’agit finalement pas d’une BD érotique, mais pornographique ! Une histoire (si je peux l’appeler ainsi !) cul-cul la praline, où toutes les deux pages, les personnages forniquent ! Tout est prétexte au sexe et il y en a tant que ça en devient ridicule ! Nous avons droit à des « baise-moi » pour un oui ou pour un non ! Seule, à deux ou à quatre tout y passe ! Je ne suis pourtant pas une petite nature, ni une sainte-nitouche, mais là c’est vraiment trop extravagant !

Pour vous mettre dans le bain, voici un petit résumé de la chose!

Dès le début de cette lecture ne rencontrons Annie, une jeune femme de vingt ans. Alors qu’elle est en train de jardiner, elle aperçoit sa jolie voisine qui étend son linge dans son jardin ! Elle se met alors à se masturber avec une truelle de jardin ! Oui, vous avez bien lu ! Nous passons ensuite à une « vision » ou Annie se fait engueuler par la reine de sa conscience parce qu’elle est trop dévergondée et ne pense qu’au sexe. Annie se voit donc assigner une mini-conscience prénommée Nibil qui est censée la guider et l’empêcher de se masturber ! Sauf que Nibil est tout sauf « sage »! S’enchainent alors des parties de jambe en l’air particulièrement absurdes !

Le pire est que l’auteure n’est absolument pas subtile pour introduire les scènes de sexe ! Le scénorio est très pauvre et ne parlons pas des dialogues ! Par exemple dans le chapitre quatre, Annie le personnage principal nous dit « Salut ! On n’a presque plus de place ! Il faut passer tout de suite aux trucs vraiment coquins ! » Et hop, baise, baise, baise ! Si ce n’est pas malheureux ! Le manque d’idée de l’auteure est vraiment frustrant pour le lecteur, d’ailleurs je n’ai pas terminé cette BD et je ne pense pas que je la terminerai un jour !

Seul point positif, les illustrations sont réellement agréables, les jeunes filles sont jolies et leurs expressions sont bien réalisées. Heureusement qu’il y a quand même ça, même si j’aurais préféré que ces illustrations soient en couleurs !

Bref, vous l’aurez compris, à moins que vous n’ayez vraiment rien d’autre à lire, je vous conseille de passer votre chemin !

Note : 1/10 (Une lecture sans intérêt, Fuyez !)

1 - Lecture sans intérêt, Fuyez !

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire